Nouvelle directive européenne en matière de cosmétiques

Nouvelle directive européenne en matière de cosmétiques

Pour tout produit de beauté, de maquillage ou autres cosmétiques mis en circulation sur le marché européen, une personne responsable établie dans l’Union européenne sera désignée. Celle-ci sera garante de la conformité du produit à la nouvelle règlementation européenne, entrée en vigueur le 11 juillet dernier.

Obligation de signaler les effets indésirables

En cas de non-conformité, les autorités pourront alors s’adresser à cette personne responsable. Cette dernière devra établir un dossier d’information sur le produit et le soumettre à l’inspection.


Par ailleurs la personne responsable se doit de signaler tout effet indésirable aux autorités compétentes nationales, qui recueillent également des informations émises par les utilisateurs. Le responsable devra  faire enregistrer chaque produit auprès du Cosmetic Products Notification Portal. Grâce à ce portail le personnel des centres nationaux antipoison aura immédiatement accès à la composition du produit en question en cas de problèmes.


Etiquetage des produits

Les fabricants devront donner davantage d’informations aux consommateurs, notamment lorsque les produits contiennent des nanomatériaux, en raison de leur éventuelle toxicité. A l’avenir la présence de ces substances devra être signalée sur l’étiquette avec la mention ‘nano’ : par exemple ‘dioxyde de titane (nano)’.


De plus les fabricants de cosmétiques promettant un certain résultat, par exemple la garantie d’un effet durant 48 heures, devront pouvoir démontrer cet effet preuves à l’appui.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les médicaments sur ordonnance également disponibles sur le webshop de Multipharma

24/10/2017

Multipharma a élargi ses services sur son webshop : outre les produits pharmaceutiques et les médicaments ne nécessitant pas de prescription, les clients peuvent désormais y réserver des médicaments disponibles uniquement sur ordonnance.

Repositionnement radical pour Di

19/10/2017

Le spécialiste des produits de soins et de beauté Di veut se positionner en tant que marque forte grâce à un programme d’investissement ambitieux. Décor épuré, assortiment exclusif, e-shop et stratégie de communication plus dynamique. 

Zalando se lance dans les cosmétiques

18/10/2017

D'ici le printemps 2018 Zalando vendra également des cosmétiques sur son webshop, à commencer par l’Allemagne. En outre, l’e-tailer a publié ses résultats trimestriels et annonce une croissance du chiffre d’affaires de près de 30%.

Dollar Shave Club débarquera en Europe en 2018

10/10/2017

Dollar Shave Club compte faire son entrée en Europe l’an prochain. Le service d’abonnement pour rasoirs, détenu par Unilever, connaît déjà un franc succès aux Etats-Unis.

Essity : « Nos produits ont une utilité quotidienne »

05/10/2017

Ne dites plus SCA Hygiene mais Essity. Le fabricant de marques telles que Tena, Tork, Tempo, Lotus, Okay et Demak’Up renforce son attention sur l’hygiène et la santé. Le marché de l’incontinence offre le plus gros potentiel de croissance. 

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Back to top