Procter & Gamble : légère hausse du bénéfice au premier trimestre

Procter & Gamble : légère hausse du bénéfice au premier trimestre

Au cours du premier trimestre 2014 le bénéfice net de Procter & Gamble a progressé de près de 2%, alors que le chiffre d’affaires affiche un statu quo. Les effets de change ont affecté les résultats.

Le chiffre d’affaires stagne

Durant le premier trimestre 2014 le géant américain des biens de consommation courante  a réalisé un bénéfice de 2,61 milliards de dollars (1,89 milliard d’euros), soit une hausse de 1,7% comparé aux 2,57 milliards de dollars (1,86 milliard d’euros) enregistrés un an auparavant. Le chiffre d’affaires par rapport à la même période l’an dernier stagne à 20,6 milliards de dollars (14,9 milliards d’euros), mais hors effets de change il progresse de 3%.


En raison de ces effets de change P&G a revu ses objectifs pour l’exercice 2013/2014 en février dernier. Les résultats de l’entreprise sont fortement affectés par la conversion de diverses devises en dollars. A présent P&G table sur une croissance du chiffre d’affaires comprise entre 0 et 2% et une hausse du bénéfice de 3 à 5%.


Restructuration

Dans le cadre de son plan de restructuration de cinq ans, P&G tente de limiter les coûts afin d’améliorer ses résultats. L’entreprise cherche également à augmenter sa part de marché dans les marchés émergents, où le chiffre d’affaires organique a d’ailleurs augmenté de 5%.


Sur les marchés matures la croissance s’est limitée à 1%.  La marge bénéficiaire sur les marchés émergents  est néanmoins plus faible, car P&G y consacre d’importants budgets au marketing et renforcement de sa notoriété.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Repositionnement radical pour Di

19/10/2017

Le spécialiste des produits de soins et de beauté Di veut se positionner en tant que marque forte grâce à un programme d’investissement ambitieux. Décor épuré, assortiment exclusif, e-shop et stratégie de communication plus dynamique. 

Zalando se lance dans les cosmétiques

18/10/2017

D'ici le printemps 2018 Zalando vendra également des cosmétiques sur son webshop, à commencer par l’Allemagne. En outre, l’e-tailer a publié ses résultats trimestriels et annonce une croissance du chiffre d’affaires de près de 30%.

Dollar Shave Club débarquera en Europe en 2018

10/10/2017

Dollar Shave Club compte faire son entrée en Europe l’an prochain. Le service d’abonnement pour rasoirs, détenu par Unilever, connaît déjà un franc succès aux Etats-Unis.

Essity : « Nos produits ont une utilité quotidienne »

05/10/2017

Ne dites plus SCA Hygiene mais Essity. Le fabricant de marques telles que Tena, Tork, Tempo, Lotus, Okay et Demak’Up renforce son attention sur l’hygiène et la santé. Le marché de l’incontinence offre le plus gros potentiel de croissance. 

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Ecover et Method aux mains de SC Johnson

15/09/2017

Le fabricant américain de produits d’entretien SC Johnson rachète les producteurs de produits de nettoyage écologiques Ecover et Method à leur société-mère People Against Dirty. Aucun détail financier n’a été dévoilé par l’entreprise.

Back to top