Reprise de la chaîne de droguerie DA déclarée en faillite

Reprise de la chaîne de droguerie DA déclarée en faillite

La Nederlandse Drogisterij Service reprend la chaîne de droguerie DA.  Elle s’empare de l’entreprise qui chapeaute l’organisation ainsi que des magasins en gestion propre, après que le sursis obtenu par DA la semaine dernière ne se soit transformé en faillite.

Un groupe d’entrepreneurs est sorti de l’organisation

La chaîne de droguerie DA possède 266 magasins aux Pays-Bas, dont seulement 7 dirigés par DA Retailgroep, l’entreprise qui chapeaute toute l’organisation.  Tous les autres magasins sont gérés par des entrepreneurs indépendants affiliés.

 

La semaine dernière, DA Retailgroep avait déjà demandé une cessation des paiements auprès du tribunal, après que la chaîne ait atteint ses limites.  Le fait qu’un grand nombre d’entrepreneurs aient jeté l’éponge suite à un mécontentement à propos des nouveaux contrats que DA voulait leur imposer, ainsi que le fait qu’un groupe d’entrepreneurs soient en retard de paiement des factures de l’organisation, ont précipité l’entreprise dans de profondes difficultés.  De plus, la concurrence acharnée des chaînes comme Kruidvat et Etos ont encore accéléré la sortie de course de DA.

 
La reprise entraîne des pertes d’emplois

Le sursis accordé au siège social et aux sept magasins en gestion propre a vite été transformé en faillite.  Au total, 212 personnes travaillent pour l’entreprise.

 

Selon le syndicat FNV, la reprise de l’entreprise en faillite DA Retailgroep, entraine des pertes d’emplois au sein de l’organisation.  Ces prochaines semaines, on en saura plus sur le nombre d’emplois qui se maintiendront et à quelles conditions.  DA Retailgroep était connu pour avoir de meilleures conditions de travail que certains autres collègues de secteur.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les médicaments sur ordonnance également disponibles sur le webshop de Multipharma

24/10/2017

Multipharma a élargi ses services sur son webshop : outre les produits pharmaceutiques et les médicaments ne nécessitant pas de prescription, les clients peuvent désormais y réserver des médicaments disponibles uniquement sur ordonnance.

Repositionnement radical pour Di

19/10/2017

Le spécialiste des produits de soins et de beauté Di veut se positionner en tant que marque forte grâce à un programme d’investissement ambitieux. Décor épuré, assortiment exclusif, e-shop et stratégie de communication plus dynamique. 

Zalando se lance dans les cosmétiques

18/10/2017

D'ici le printemps 2018 Zalando vendra également des cosmétiques sur son webshop, à commencer par l’Allemagne. En outre, l’e-tailer a publié ses résultats trimestriels et annonce une croissance du chiffre d’affaires de près de 30%.

Dollar Shave Club débarquera en Europe en 2018

10/10/2017

Dollar Shave Club compte faire son entrée en Europe l’an prochain. Le service d’abonnement pour rasoirs, détenu par Unilever, connaît déjà un franc succès aux Etats-Unis.

Essity : « Nos produits ont une utilité quotidienne »

05/10/2017

Ne dites plus SCA Hygiene mais Essity. Le fabricant de marques telles que Tena, Tork, Tempo, Lotus, Okay et Demak’Up renforce son attention sur l’hygiène et la santé. Le marché de l’incontinence offre le plus gros potentiel de croissance. 

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Back to top