Rituals à la conquête de la France | RetailDetail

Rituals à la conquête de la France

Rituals à la conquête de la France

La chaîne de magasins de cosmétiques néerlandaise Rituals a ouvert sa première boutique en France, à Paris plus précisément. En 2015 l’enseigne ouvrira encore au moins deux boutiques dans la capitale française et s’implantera à Lille.

200 magasins en France d’ici 10 ans

Le premier magasin Rituals français a ouvert ses portes la semaine dernière, dans le quartier parisien du Marais (photo). Sur une surface de 50 m² les Parisiens pourront découvrir les 400 références de la gamme, aux noms exotiques tels que Laughing Buddha, Ancient Samurai, Sakura ou encore Tao.


Cette année deux autres boutiques parisiennes sont prévues au Forum des Halles et dans la rue de Rivoli, auxquelles viendront probablement s’ajouter un ou plusieurs magasins aux abords de la capitale. Par ailleurs le CEO Raymond Cloosterman compte s’implanter à Lille avant la fin de l’année : « En France il y a place pour 200 boutiques Rituals et ce endéans les dix ans », affirme-t-il avec ambition dans le journal français Le Figaro.


Cette entrée sur le marché français s’inscrit dans les ambitieux projets d’expansion de la chaîne : après avoir fait ses premiers pas aux Etats-Unis, au Brésil, en Suisse et en Norvège l’an dernier, l’enseigne de cosmétiques néerlandaise cette année a jeté son dévolu sur le Luxembourg (début février), le Moyen-Orient, l’Australie et la France. Au total Rituals souhaite ouvrir 80 nouvelles boutiques  – ce qui porterait le nombre total de points de vente à 420 d’ici fin 2015 – et installer quelque 300 corners dans de grands magasins (ce qui porterait leur nombre total à 1.400 environ).


« Meilleure marge que Chanel et Dior »

Outre les boutiques en gestion propre, Cloosterman, qui a fondé Rituals en 2000, envisage également de déployer le concept des shop-in-shops Rituals dans les parfumeries et les grands magasins (de luxe)  français, à l’exemple de ce que fait déjà le groupe chez De Bijenkorf aux Pays-Bas ou chez Douglas en Allemagne.


Rituals compte ainsi faire face à la concurrence des grandes marques de luxe françaises, telles que Chanel et Dior. « Nous offrons une meilleure marge par m² que ces marques », précise le CEO. « Notre objectif à terme est que 50% de notre chiffre d’affaires provienne de nos boutiques en gestion propre, 20% des grands magasins et parfumeries, 20% du e-commerce et 10% du travel retail. »


En 2014 Rituals a vu progresser son chiffre d’affaires de 30% et espère réaliser une croissance similaire cette année, afin de franchir le cap des 400 millions d’euros de chiffre d’affaires.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La marque culte Aesop débarque à Anvers

04/06/2018

La marque de soins de beauté australienne Aesop ouvrira bientôt sa propre boutique à Anvers, dans un ancien bar à jus situé dans la Nationalestraat.

A.S. Watson (Kruidvat) lance la pharmacie en ligne PharmaXpert.be

28/05/2018

Grâce au lancement de sa propre pharmacie en ligne PharmaXpert.be, le propriétaire de Kruidvat peut désormais vendre des médicaments sans prescription à des prix avantageux en Belgique.

Henkel résiste malgré des conditions de marché incertaines

09/05/2018

Malgré des effets de change défavorables et des problèmes logistiques aux Etats-Unis, Henkel fait état d’une évolution positive au 1er trimestre. La division ‘adhésifs’ a réalisé de meilleures performances que les divisions ‘détergents’ et ‘beauté’.

Pourquoi Ecover ne participe pas à la guerre des promotions

04/05/2018

Le pionnier écologique Ecover veut retrouver son âme rebelle des débuts. La marque lance une nouvelle bouteille de liquide vaisselle avec l’appui d’une campagne télévisée. Son ambition ? Dynamiser la croissance dans des catégories sous pression.

P&G vise des emballages 100% recyclables d’ici 2030

17/04/2018

Les objectifs de durabilité pour 2020 étant déjà en grande partie atteints, Procter & Gamble annonce  de nouveaux objectifs environnementaux pour 2030. D’ici là, entre autres, tous les emballages devraient être recyclables ou réutilisables.

L’Europe plaide pour une interdiction mondiale de l’expérimentation animale dans les cosmétiques

27/02/2018

Certains membres du Parlement européen plaident pour une interdiction mondiale des tests pratiqués sur des animaux dans l’industrie des cosmétiques. Cette interdiction est déjà valable en Europe depuis 2013.