Rituals ambitionne 1000 magasins de par le monde

Rituals ambitionne 1000 magasins de par le monde

Le retailer de cosmétiques Rituals se développe à vue d’œil. Avant la fin de l’année la chaîne d’origine hollandaise – bien que son fondateur et CEO, Raymond Cloosterman, habitant une grande partie de l’année à Knokke, puisse être considéré comme à moitié Belge – prévoit  50 nouveaux points de vente. Actuellement l’enseigne est présente dans 12 pays et compte 200 magasins, 250 shop-in-shops dans des grands magasins et 4 City Spas.

15 à 20% du chiffre d’affaires en Belgique

Rituals vise un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros d’ici la fin de l’année, soit  50 % de plus par rapport à 2010. La Belgique y contribue pour 15 à 20 %. Les Pays-Bas et le Portugal sont les deux autres grands piliers du groupe.


En Belgique Rituals a ouvert sa première boutique en 2005, notamment à Anvers. Le concept du slow shopping en combinaison avec les home & body cosmetics (cosmétiques pour le corps et la maison) y connaît un grand succès : Rituals compte déjà 21 magasins dans notre pays (les plus récents ont ouvert leurs portes à Gand, Brasschaat, Dendermonde et Waregem), ainsi que 95 shop-in shops (dont 80 chez Ici Paris XL et 15 chez Galeria Inno)

Le rêve ultime: 1.000 magasins

Le point de vente situé à Knokke a pour l’instant le seul City Spa dans notre pays, mais d’autres suivront. C’est ce qu’a déclaré le fondateur de la chaîne, lorsqu’il a dévoilé à Bruxelles ses projets d’avenir. D’ici 2012-2013 Rituals veut atteindre les 30 à 35 boutiques en Belgique. Le mois prochain, le 22ième magasin belge de la chaîne ouvrira ses portes dans le shoppingcenter bruxellois City 2. Au niveau international également Rituals connaît une forte expansion : cette année l’enseigne a ouvert sa première boutique en Suède et a fait ses premiers en dehors de l’Europe en ouvrant un magasin au Brésil à São Paulo.


“Dès le départ en 2000 nous avons continuellement cherché à nous développer au niveau international. L’ouverture d’un nouveau magasin au Brésil nous rapproche un peu plus de la réalisation de notre rêve ultime: faire de Rituals une marque mondiale avec 1.000 points de vente dans les plus beaux endroits du monde”, explique le CEO avec enthousiasme.

Plus de 400 références  

Rituals emploie actuellement 700 personnes et propose une gamme de plus de 400 produits de soins pour le corps et la maison – allant des shampooings et scrubs au thé en passant par les bougies parfumées – inspirée des rituels orientaux. La recette secrète, selon son fondateur, est un mélange de faibles marges et d’économie sur la communication. ”Nous voulons rendre le luxe accessible au grand public. Nous visons la qualité de Chanel et Estée Lauders, mais à la moitié du prix. Comment y parvenons-nous ? En nous contentant de marges bénéficiaires plus basses et en évitant d’investir des millions d’euros dans des campagnes publicitaires. Nos magasins et nos produits sont notre meilleure publicité. ”
                     

Le retailer de cosmétiques Rituals se développe à vue d’œil. Avant la fin de l’année la chaîne d’origine hollandaise – bien que son fondateur et CEO, Raymond Cloosterman, habitant une grande partie de l’année à Knokke, puisse être considéré comme à moitié Belge – prévoit  50 nouveaux points de vente. Actuellement l’enseigne est présente dans 12 pays et compte 200 magasins, 250 shop-in-shops dans des grands magasins et 4 City Spas.

15 à 20% du chiffre d’affaires en Belgique

Rituals vise un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros d’ici la fin de l’année, soit  50 % de plus par rapport à 2010. La Belgique y contribue pour 15 à 20 %. Les Pays-Bas et le Portugal sont les deux autres grands piliers du groupe.


En Belgique Rituals a ouvert sa première boutique en 2005, notamment à Anvers. Le concept du slow shopping en combinaison avec les home & body cosmetics (cosmétiques pour le corps et la maison) y connaît un grand succès : Rituals compte déjà 21 magasins dans notre pays (les plus récents ont ouvert leurs portes à Gand, Brasschaat, Dendermonde et Waregem), ainsi que 95 shop-in shops (dont 80 chez Ici Paris XL et 15 chez Galeria Inno)

Le rêve ultime: 1.000 magasins

Le point de vente situé à Knokke a pour l’instant le seul City Spa dans notre pays, mais d’autres suivront. C’est ce qu’a déclaré le fondateur de la chaîne, lorsqu’il a dévoilé à Bruxelles ses projets d’avenir. D’ici 2012-2013 Rituals veut atteindre les 30 à 35 boutiques en Belgique. Le mois prochain, le 22ième magasin belge de la chaîne ouvrira ses portes dans le shoppingcenter bruxellois City 2. Au niveau international également Rituals connaît une forte expansion : cette année l’enseigne a ouvert sa première boutique en Suède et a fait ses premiers en dehors de l’Europe en ouvrant un magasin au Brésil à São Paulo.


“Dès le départ en 2000 nous avons continuellement cherché à nous développer au niveau international. L’ouverture d’un nouveau magasin au Brésil nous rapproche un peu plus de la réalisation de notre rêve ultime: faire de Rituals une marque mondiale avec 1.000 points de vente dans les plus beaux endroits du monde”, explique le CEO avec enthousiasme.

Plus de 400 références  

Rituals emploie actuellement 700 personnes et propose une gamme de plus de 400 produits de soins pour le corps et la maison – allant des shampooings et scrubs au thé en passant par les bougies parfumées – inspirée des rituels orientaux. La recette secrète, selon son fondateur, est un mélange de faibles marges et d’économie sur la communication. ”Nous voulons rendre le luxe accessible au grand public. Nous visons la qualité de Chanel et Estée Lauders, mais à la moitié du prix. Comment y parvenons-nous ? En nous contentant de marges bénéficiaires plus basses et en évitant d’investir des millions d’euros dans des campagnes publicitaires. Nos magasins et nos produits sont notre meilleure publicité. ”
                     

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Repositionnement radical pour Di

19/10/2017

Le spécialiste des produits de soins et de beauté Di veut se positionner en tant que marque forte grâce à un programme d’investissement ambitieux. Décor épuré, assortiment exclusif, e-shop et stratégie de communication plus dynamique. 

Zalando se lance dans les cosmétiques

18/10/2017

D'ici le printemps 2018 Zalando vendra également des cosmétiques sur son webshop, à commencer par l’Allemagne. En outre, l’e-tailer a publié ses résultats trimestriels et annonce une croissance du chiffre d’affaires de près de 30%.

Dollar Shave Club débarquera en Europe en 2018

10/10/2017

Dollar Shave Club compte faire son entrée en Europe l’an prochain. Le service d’abonnement pour rasoirs, détenu par Unilever, connaît déjà un franc succès aux Etats-Unis.

Essity : « Nos produits ont une utilité quotidienne »

05/10/2017

Ne dites plus SCA Hygiene mais Essity. Le fabricant de marques telles que Tena, Tork, Tempo, Lotus, Okay et Demak’Up renforce son attention sur l’hygiène et la santé. Le marché de l’incontinence offre le plus gros potentiel de croissance. 

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Ecover et Method aux mains de SC Johnson

15/09/2017

Le fabricant américain de produits d’entretien SC Johnson rachète les producteurs de produits de nettoyage écologiques Ecover et Method à leur société-mère People Against Dirty. Aucun détail financier n’a été dévoilé par l’entreprise.

Back to top