Rituals ambitionne 1000 magasins de par le monde

Rituals ambitionne 1000 magasins de par le monde

Le retailer de cosmétiques Rituals se développe à vue d’œil. Avant la fin de l’année la chaîne d’origine hollandaise – bien que son fondateur et CEO, Raymond Cloosterman, habitant une grande partie de l’année à Knokke, puisse être considéré comme à moitié Belge – prévoit  50 nouveaux points de vente. Actuellement l’enseigne est présente dans 12 pays et compte 200 magasins, 250 shop-in-shops dans des grands magasins et 4 City Spas.

15 à 20% du chiffre d’affaires en Belgique

Rituals vise un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros d’ici la fin de l’année, soit  50 % de plus par rapport à 2010. La Belgique y contribue pour 15 à 20 %. Les Pays-Bas et le Portugal sont les deux autres grands piliers du groupe.


En Belgique Rituals a ouvert sa première boutique en 2005, notamment à Anvers. Le concept du slow shopping en combinaison avec les home & body cosmetics (cosmétiques pour le corps et la maison) y connaît un grand succès : Rituals compte déjà 21 magasins dans notre pays (les plus récents ont ouvert leurs portes à Gand, Brasschaat, Dendermonde et Waregem), ainsi que 95 shop-in shops (dont 80 chez Ici Paris XL et 15 chez Galeria Inno)

Le rêve ultime: 1.000 magasins

Le point de vente situé à Knokke a pour l’instant le seul City Spa dans notre pays, mais d’autres suivront. C’est ce qu’a déclaré le fondateur de la chaîne, lorsqu’il a dévoilé à Bruxelles ses projets d’avenir. D’ici 2012-2013 Rituals veut atteindre les 30 à 35 boutiques en Belgique. Le mois prochain, le 22ième magasin belge de la chaîne ouvrira ses portes dans le shoppingcenter bruxellois City 2. Au niveau international également Rituals connaît une forte expansion : cette année l’enseigne a ouvert sa première boutique en Suède et a fait ses premiers en dehors de l’Europe en ouvrant un magasin au Brésil à São Paulo.


“Dès le départ en 2000 nous avons continuellement cherché à nous développer au niveau international. L’ouverture d’un nouveau magasin au Brésil nous rapproche un peu plus de la réalisation de notre rêve ultime: faire de Rituals une marque mondiale avec 1.000 points de vente dans les plus beaux endroits du monde”, explique le CEO avec enthousiasme.

Plus de 400 références  

Rituals emploie actuellement 700 personnes et propose une gamme de plus de 400 produits de soins pour le corps et la maison – allant des shampooings et scrubs au thé en passant par les bougies parfumées – inspirée des rituels orientaux. La recette secrète, selon son fondateur, est un mélange de faibles marges et d’économie sur la communication. ”Nous voulons rendre le luxe accessible au grand public. Nous visons la qualité de Chanel et Estée Lauders, mais à la moitié du prix. Comment y parvenons-nous ? En nous contentant de marges bénéficiaires plus basses et en évitant d’investir des millions d’euros dans des campagnes publicitaires. Nos magasins et nos produits sont notre meilleure publicité. ”
                     

Le retailer de cosmétiques Rituals se développe à vue d’œil. Avant la fin de l’année la chaîne d’origine hollandaise – bien que son fondateur et CEO, Raymond Cloosterman, habitant une grande partie de l’année à Knokke, puisse être considéré comme à moitié Belge – prévoit  50 nouveaux points de vente. Actuellement l’enseigne est présente dans 12 pays et compte 200 magasins, 250 shop-in-shops dans des grands magasins et 4 City Spas.

15 à 20% du chiffre d’affaires en Belgique

Rituals vise un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros d’ici la fin de l’année, soit  50 % de plus par rapport à 2010. La Belgique y contribue pour 15 à 20 %. Les Pays-Bas et le Portugal sont les deux autres grands piliers du groupe.


En Belgique Rituals a ouvert sa première boutique en 2005, notamment à Anvers. Le concept du slow shopping en combinaison avec les home & body cosmetics (cosmétiques pour le corps et la maison) y connaît un grand succès : Rituals compte déjà 21 magasins dans notre pays (les plus récents ont ouvert leurs portes à Gand, Brasschaat, Dendermonde et Waregem), ainsi que 95 shop-in shops (dont 80 chez Ici Paris XL et 15 chez Galeria Inno)

Le rêve ultime: 1.000 magasins

Le point de vente situé à Knokke a pour l’instant le seul City Spa dans notre pays, mais d’autres suivront. C’est ce qu’a déclaré le fondateur de la chaîne, lorsqu’il a dévoilé à Bruxelles ses projets d’avenir. D’ici 2012-2013 Rituals veut atteindre les 30 à 35 boutiques en Belgique. Le mois prochain, le 22ième magasin belge de la chaîne ouvrira ses portes dans le shoppingcenter bruxellois City 2. Au niveau international également Rituals connaît une forte expansion : cette année l’enseigne a ouvert sa première boutique en Suède et a fait ses premiers en dehors de l’Europe en ouvrant un magasin au Brésil à São Paulo.


“Dès le départ en 2000 nous avons continuellement cherché à nous développer au niveau international. L’ouverture d’un nouveau magasin au Brésil nous rapproche un peu plus de la réalisation de notre rêve ultime: faire de Rituals une marque mondiale avec 1.000 points de vente dans les plus beaux endroits du monde”, explique le CEO avec enthousiasme.

Plus de 400 références  

Rituals emploie actuellement 700 personnes et propose une gamme de plus de 400 produits de soins pour le corps et la maison – allant des shampooings et scrubs au thé en passant par les bougies parfumées – inspirée des rituels orientaux. La recette secrète, selon son fondateur, est un mélange de faibles marges et d’économie sur la communication. ”Nous voulons rendre le luxe accessible au grand public. Nous visons la qualité de Chanel et Estée Lauders, mais à la moitié du prix. Comment y parvenons-nous ? En nous contentant de marges bénéficiaires plus basses et en évitant d’investir des millions d’euros dans des campagnes publicitaires. Nos magasins et nos produits sont notre meilleure publicité. ”
                     

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Estée Lauder double la gamme Victoria Beckham

22/06/2017

Estée Lauder et Victoria Beckham font bon ménage. Les deux premières collections en édition limitée imaginées par l’ex-Spice Girl pour le géant des cosmétiques ont très vite été épuisées. D’où une 3ème collection, avec le double de références.

The Body Shop sur le point d’être cédé au brésilien Natura Cosméticos

09/06/2017

Le groupe L’Oréal a entamé des discussions exclusives avec le brésilien Natura Cosméticos concernant la vente de l’enseigne The Body Shop. Cette cession devrait rapporter un milliard d’euros au géant français.

Pharmasimple, la pharmacie en ligne bruxelloise, à la conquête de l’Europe

29/05/2017

En 2016, Pharmasimple, la pharmacie en ligne créée à Bruxelles en 2010, a vu son CA grimper de 66,2% à 11,3 millions d’euros.  Cependant, les ambitions sont encore bien plus élevées puisque dans 5 ans, le CA devrait dépasser les 100 millions d’euros.

Amazon jette son dévolu sur la vente de médicaments

26/05/2017

Amazon est à la recherche d’une personne qui, au sein de l’entreprise, analyserait comment se lancer dans le secteur lucratif de la vente de médicaments et produits apparentés.  Selon certaines sources, Amazon y réfléchirait depuis longtemps déjà.

Unilever acquiert les produits de soins du sud-américain Quala

17/05/2017

Unilever a racheté les produits de soins de l’entreprise sud-américaine Quala. Tout comme Unilever, Quala détient également des marques de produits alimentaires ; branche sur laquelle le groupe souhaite désormais se focaliser.

Guerlain ouvre une nouvelle boutique à l’Avenue Louise

15/05/2017

L’entreprise française Guerlain a ouvert une nouvelle boutique de parfums à l’Avenue Louise à Bruxelles. C’est la première fois que la marque ouvre un point de vente en dehors de la France.

Back to top