Rituals ambitionne 1000 magasins de par le monde | RetailDetail

Rituals ambitionne 1000 magasins de par le monde

Rituals ambitionne 1000 magasins de par le monde

Le retailer de cosmétiques Rituals se développe à vue d’œil. Avant la fin de l’année la chaîne d’origine hollandaise – bien que son fondateur et CEO, Raymond Cloosterman, habitant une grande partie de l’année à Knokke, puisse être considéré comme à moitié Belge – prévoit  50 nouveaux points de vente. Actuellement l’enseigne est présente dans 12 pays et compte 200 magasins, 250 shop-in-shops dans des grands magasins et 4 City Spas.

15 à 20% du chiffre d’affaires en Belgique

Rituals vise un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros d’ici la fin de l’année, soit  50 % de plus par rapport à 2010. La Belgique y contribue pour 15 à 20 %. Les Pays-Bas et le Portugal sont les deux autres grands piliers du groupe.


En Belgique Rituals a ouvert sa première boutique en 2005, notamment à Anvers. Le concept du slow shopping en combinaison avec les home & body cosmetics (cosmétiques pour le corps et la maison) y connaît un grand succès : Rituals compte déjà 21 magasins dans notre pays (les plus récents ont ouvert leurs portes à Gand, Brasschaat, Dendermonde et Waregem), ainsi que 95 shop-in shops (dont 80 chez Ici Paris XL et 15 chez Galeria Inno)

Le rêve ultime: 1.000 magasins

Le point de vente situé à Knokke a pour l’instant le seul City Spa dans notre pays, mais d’autres suivront. C’est ce qu’a déclaré le fondateur de la chaîne, lorsqu’il a dévoilé à Bruxelles ses projets d’avenir. D’ici 2012-2013 Rituals veut atteindre les 30 à 35 boutiques en Belgique. Le mois prochain, le 22ième magasin belge de la chaîne ouvrira ses portes dans le shoppingcenter bruxellois City 2. Au niveau international également Rituals connaît une forte expansion : cette année l’enseigne a ouvert sa première boutique en Suède et a fait ses premiers en dehors de l’Europe en ouvrant un magasin au Brésil à São Paulo.


“Dès le départ en 2000 nous avons continuellement cherché à nous développer au niveau international. L’ouverture d’un nouveau magasin au Brésil nous rapproche un peu plus de la réalisation de notre rêve ultime: faire de Rituals une marque mondiale avec 1.000 points de vente dans les plus beaux endroits du monde”, explique le CEO avec enthousiasme.

Plus de 400 références  

Rituals emploie actuellement 700 personnes et propose une gamme de plus de 400 produits de soins pour le corps et la maison – allant des shampooings et scrubs au thé en passant par les bougies parfumées – inspirée des rituels orientaux. La recette secrète, selon son fondateur, est un mélange de faibles marges et d’économie sur la communication. ”Nous voulons rendre le luxe accessible au grand public. Nous visons la qualité de Chanel et Estée Lauders, mais à la moitié du prix. Comment y parvenons-nous ? En nous contentant de marges bénéficiaires plus basses et en évitant d’investir des millions d’euros dans des campagnes publicitaires. Nos magasins et nos produits sont notre meilleure publicité. ”
                     

Le retailer de cosmétiques Rituals se développe à vue d’œil. Avant la fin de l’année la chaîne d’origine hollandaise – bien que son fondateur et CEO, Raymond Cloosterman, habitant une grande partie de l’année à Knokke, puisse être considéré comme à moitié Belge – prévoit  50 nouveaux points de vente. Actuellement l’enseigne est présente dans 12 pays et compte 200 magasins, 250 shop-in-shops dans des grands magasins et 4 City Spas.

15 à 20% du chiffre d’affaires en Belgique

Rituals vise un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros d’ici la fin de l’année, soit  50 % de plus par rapport à 2010. La Belgique y contribue pour 15 à 20 %. Les Pays-Bas et le Portugal sont les deux autres grands piliers du groupe.


En Belgique Rituals a ouvert sa première boutique en 2005, notamment à Anvers. Le concept du slow shopping en combinaison avec les home & body cosmetics (cosmétiques pour le corps et la maison) y connaît un grand succès : Rituals compte déjà 21 magasins dans notre pays (les plus récents ont ouvert leurs portes à Gand, Brasschaat, Dendermonde et Waregem), ainsi que 95 shop-in shops (dont 80 chez Ici Paris XL et 15 chez Galeria Inno)

Le rêve ultime: 1.000 magasins

Le point de vente situé à Knokke a pour l’instant le seul City Spa dans notre pays, mais d’autres suivront. C’est ce qu’a déclaré le fondateur de la chaîne, lorsqu’il a dévoilé à Bruxelles ses projets d’avenir. D’ici 2012-2013 Rituals veut atteindre les 30 à 35 boutiques en Belgique. Le mois prochain, le 22ième magasin belge de la chaîne ouvrira ses portes dans le shoppingcenter bruxellois City 2. Au niveau international également Rituals connaît une forte expansion : cette année l’enseigne a ouvert sa première boutique en Suède et a fait ses premiers en dehors de l’Europe en ouvrant un magasin au Brésil à São Paulo.


“Dès le départ en 2000 nous avons continuellement cherché à nous développer au niveau international. L’ouverture d’un nouveau magasin au Brésil nous rapproche un peu plus de la réalisation de notre rêve ultime: faire de Rituals une marque mondiale avec 1.000 points de vente dans les plus beaux endroits du monde”, explique le CEO avec enthousiasme.

Plus de 400 références  

Rituals emploie actuellement 700 personnes et propose une gamme de plus de 400 produits de soins pour le corps et la maison – allant des shampooings et scrubs au thé en passant par les bougies parfumées – inspirée des rituels orientaux. La recette secrète, selon son fondateur, est un mélange de faibles marges et d’économie sur la communication. ”Nous voulons rendre le luxe accessible au grand public. Nous visons la qualité de Chanel et Estée Lauders, mais à la moitié du prix. Comment y parvenons-nous ? En nous contentant de marges bénéficiaires plus basses et en évitant d’investir des millions d’euros dans des campagnes publicitaires. Nos magasins et nos produits sont notre meilleure publicité. ”
                     

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


P&G vise des emballages 100% recyclables d’ici 2030

17/04/2018

Les objectifs de durabilité pour 2020 étant déjà en grande partie atteints, Procter & Gamble annonce  de nouveaux objectifs environnementaux pour 2030. D’ici là, entre autres, tous les emballages devraient être recyclables ou réutilisables.

L’Europe plaide pour une interdiction mondiale de l’expérimentation animale dans les cosmétiques

27/02/2018

Certains membres du Parlement européen plaident pour une interdiction mondiale des tests pratiqués sur des animaux dans l’industrie des cosmétiques. Cette interdiction est déjà valable en Europe depuis 2013.

Unilever menace les médias en ligne de retirer ses annonces publicitaires

12/02/2018

Unilever menace de retirer ses publicités sur des plateformes en ligne, qui manquent de transparence et engendrent la division. C’est ce qu’a laissé entendre le responsable marketing Keith Weed lors du congrès pour annonceurs IAB.

Les marques de luxe propulsent le bénéfice de L’Oréal

09/02/2018

Malgré une croissance modeste du CA en 2017, la société française de cosmétiques L’Oréal a néanmoins enregistré une forte progression de son résultat net.  Cela s’explique par la bonne performance du segment du luxe, où les marges sont plus élevées.

Medicare-Market envisage l’ouverture de 20 nouvelles pharmacies en 2018

06/02/2018

Medicare-Market, exploitant de la parapharmacie Medi-Market et des pharmacies PharmaClic, souhaite engager 120 nouveaux collaborateurs et ouvrir 20 nouveaux points de vente en 2018. D’ici 2020 le groupe espère atteindre le cap des 70 magasins.

Di lance sa propre boutique en ligne

31/01/2018

Le 1er février la chaîne belge Di, spécialiste des produits de beauté et de soin, ouvrira les portes virtuelles de sa propre boutique en ligne. Il s’agit de l’étape suivante dans sa stratégie de renouvellement.