Unilever coupe les derniers liens avec les fondateurs

Unilever coupe les derniers liens avec les fondateurs

Le groupe anglo-néerlandais Unilever a racheté les derniers droits encore détenus par les descendants de Willam Hesketh Lever. Ce dernier avec son usine de savon a jeté les bases de l’actuel Unilever.

Plus de 875 millions d’euros

Unilever a mis sur table plus de 875 millions d’euros pour le rachat des droits sur près de 71 millions d’actions. Une bonne nouvelle pour les actionnaires, car la réduction effective du nombre total de titres entraînera  une augmentation du bénéfice annuel par action.


C’est en 1886 que le vicomte William Hesketh Lever, avec son frère James, se lance dans la production de savon « pour améliorer l’hygiène parmi les gens ». Très vite Lever Brothers connaît un succès mondial grâce à ses savons Sunlight. A partir de 1917 l’entreprise sera également active sur le marché de l’alimentation après la reprise notamment d’usines de glace et de conserves.


En 1929 la fusion entre Lever Brothers et le néerlandais Margarine Unie donne naissance à Unilever. Aujourd’hui  Unilever est l’un des plus grands groupes mondiaux dans le secteur de l’alimentation, des produits d’hygiène personnelle et de produits d’entretien, avec des sièges sociaux à Rotterdam et Londres.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: