Yves Rocher cherche à étendre son réseau en Flandre et à Bruxelles

Yves Rocher cherche à étendre son réseau en Flandre et à Bruxelles

Yves Rocher, le pionnier français de la cosmétique végétale, recherche de nouveaux franchisés pour étendre son réseau en Flandre et à Bruxelles. Le groupe vise avant tout  « des commerçants impliqués plutôt que des investisseurs ».

« Chiffre d’affaires de 300.000 euros en moyenne »

Actuellement Yves Rocher compte plus de 90 boutiques en Belgique, mais ce nombre devrait augmenter rapidement, indique la responsable du recrutement Annick Fournier : « Pour l’instant nous voulons surtout nous axer sur la Flandre et Bruxelles. Nous recherchons des franchisés enthousiastes pour les villes de Lierre, Gand, Genk, Anvers et Bruxelles. »


« Les candidats doivent avant tout partager notre philosophie. Nous recherchons plutôt des franchisés impliqués dans leur commerce que des investisseurs. Nos franchisés doivent se focaliser à 100% sur le magasin et l’institut de beauté », souligne Fournier. Bien entendu les candidats doivent disposer d’un diplôme de gestion d’entreprise et avoir accès au métier d’esthéticienne. « Soit ils ont eux-mêmes suivis une formation, soit ils engagent quelqu’un. »


Le chiffre d’affaires moyen d’une boutique Yves Rocher s’élève à 300.000 euros, hormis l’institut de beauté (qui doit réaliser au moins 20% du chiffre d’affaires du magasin).


La marque de cosmétiques française a été créée en 1959 par le Breton Yves Rocher. Durant les premières années le groupe vendait ses cosmétiques uniquement par correspondance. A partir de 1969 la chaîne a ouvert des boutiques physiques, dont le nombre aujourd’hui dépasse les 4.000. Actuellement 30 millions de femmes dans le monde achètent des produits de beauté d’Yves Rocher ; sur le marché domestique français, elles sont une sur trois à les utiliser. En 2014 le chiffre d’affaires du groupe a atteint 2,31 milliards d’euros.

 

Tags: