Fnac Darty poursuit sa croissance grâce aux collaborations

Fnac Darty poursuit sa croissance grâce aux collaborations

Au 1er trimestre de 2018 le CA du groupe d’électronique Fnac Darty  a connu une légère croissance. Le groupe dit progresser rapidement dans l’implémentation de son plan de redressement: fin 2018 les synergies devraient atteindre 130 millions d’euros.

Collaboration avec Google et Carrefour

Cette année Fnac Darty mise avant tout sur les synergies via des accords de collaboration et poursuit l’intégration des chaînes Fnac et Darty. D’ici la fin de l’année le groupe espère générer 130 millions de synergies et dit être sur la bonne voie pour réaliser cet objectif, notamment grâce aux partenariats stratégiques avec Carrefour et Google.


L’an dernier Fnac Darty a conclu un accord avec Carrefour, afin d’unir leurs forces pour l’achat de produits électroniques. Le déploiement de cette collaboration progresse rapidement, selon Fnac Darty : les deux retailers mènent déjà conjointement certaines négociations avec les fournisseurs et ont élaboré une politique de durabilité commune.


Ce mois-ci le groupe français s’est aussi associé à Google, qui dans chaque magasin disposera de son propre corner et qui en échange affichera Fnac Darty en première ligne lors de nouveaux lancements, également dans le domaine de l’intelligence artificielle et des assistants vocaux. Au cours du trimestre écoulé le groupe a également conclu un accord avec l’entreprise de télécom Orange pour la distribution de livres audio.


Intégration des deux chaînes sur la bonne voie

Parallèlement l’intégration de Fnac et Darty se poursuit : le déménagement vers un nouveau quartier général est quasiment finalisé et vingt magasins Darty disposent désormais d’un service photo qui auparavant n’était disponible qu’à la Fnac. « Malgré un marché de consommation faible, Fnac Darty a enregistré une croissance de son chiffre d’affaires et a prouvé une fois de plus la solidité de son modèle d’entreprise », se félicité le CEO Enrique Martinez.


Au niveau du groupe le chiffre d’affaires a progressé de 0,6%, tant sur base comparable qu’en incluant l’ouverture de nouveaux magasins : le chiffre d’affaires total s’est établi à 1,69 milliard d’euros. Toutefois le marché domestique franco-suisse a subi une légère baisse de 0,3% à 1,3 milliard d’euros ; un recul qui s’explique en grande partie par l’impact négatif de la fermeture forcée de plusieurs magasins Darty en 2017 et par la baisse du franc suisse. L’ouverture de onze nouveaux magasins en franchise n’a pu compenser ce recul.


Forte croissance au Benelux

Le marché du Benelux affiche une solide croissance : le chiffre d’affaires y a grimpé de 4,2% à 231 millions d’euros. Sur base comparable il est question d’une croissance de 2,2%. En Belgique le groupe a connu une forte croissance grâce au e-commerce, mais également grâce à l’extension de l’offre de produits blancs. Aux Pays-Bas le groupe, qui y opère sous l’étendard BCC, a récolté les premiers fruits du plan de transformation : malgré les fermetures de magasins – dont deux sont encore prévues cette année – le chiffre d’affaires y a augmenté. Les ventes online en particulier ont fait un bond en avant grâce à une nouvelle stratégie marketing.


Belles performances également dans la péninsule ibérique, où le chiffre d’affaires s’est élevé à 152 millions d’euros, soit une hausse de 3,4%. Par ailleurs, dans un communiqué de presse le groupe dit être parvenu à renégocier les termes financiers  et la prolongation des crédits ; un signe de confiance de la part des banques à l’égard de l’entreprise.