12 jaar cel geëist tegen vicevoorzitter Samsung | RetailDetail

12 ans de prison requis contre le vice-président de Samsung

12 ans de prison requis contre le vice-président de Samsung
Shutterstock

Dans l’affaire de corruption qui éclabousse Samsung, les procureurs ont requis 12 ans de réclusion à l’encontre Jay Y. Lee, ancien vice-président mais dirigeant réel du géant sud-coréen. Il est accusé de corruption et de détournement de fonds.

Des liens étroits avec la politique

L’affaire éclabousse Samsung depuis plusieurs mois tandis que Lee, soupçonné d’avoir corrompu l’ex-présidente sud-coréenne Park Geun-hye, est en détention préventive depuis février. Il aurait déboursé la somme exorbitante de 43 milliards de won (35,3 millions d’euros) au profit d’organisations appartenant à Choi Soon-sil, confidente de l’ancienne présidente et personnage clé de l’affaire. En retour, il aurait bénéficié de faveurs, tant sur le plan politique que sur celui de ses affaires. 

 

On attend désormais le prononcé du jugement, prévu pour le 27 août, date à laquelle la détention provisoire de Lee se termine. Lee n’est pas seul a été être inquiété, quatre anciens dirigeants de Samsung sont également soupçonnés et d’autres entreprises coréennes pourraient également être directement impliquées.

 

En Corée du Sud, une poignée de très grosses entreprises familiales ont tissé des liens étroits avec le monde politique, empêchant nombre de petites entreprises de percer sur le marché. La population coréenne se pose de plus en plus de questions sur la nature et l’ampleur de cette collusion. 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Samsung s’inquiète de sa propre croissance

06/07/2018

Le géant technologique Samsung  est mécontent de ses résultats. La société sud-coréenne s’attend à une faible croissance au cours du second trimestre de cette année : la vente de smartphones est décevante.

Matthias De Clercq quitte Coolblue pour rejoindre Nexxworks

06/07/2018

 Matthias De Clercq, manager de Coolblue Belgique, quitte l’entreprise pour rejoindre la société de consultance Nexxworks, où il occupera la fonction de directeur commercial à partir du 17 juillet.

Lidl jugé responsable du suicide d’un employé

05/07/2018

La chaîne discount Lidl a été jugée responsable du suicide d’un technicien de maintenance dans l’un de ses entrepôts en France, il y a trois ans de cela.

Ceconomy cède sa division russe

21/06/2018

Ceconomy, maison-mère de MediaMarkt, n’est jamais parvenu à percer sur le marché russe. Dès lors le groupe cède ses activités russes à la chaîne d’électronique locale M.video, dans laquelle il prend une participation.

Coolblue réalise un CA de 311 millions d'euros en Belgique

15/06/2018

L’année dernière, le retailer en électronique néerlandais Coolblue a réalisé un CA belge record de 311 millions d’euros. La société annonce l’ouverture de nouveaux dépôts locaux permettant le déploiement d’appareils électroménagers en Wallonie.

Le PDG de LVMH Bernard Arnault injecte des millions dans BackMarket

14/06/2018

La start-up française BackMarket, qui se positionne comme place de marché spécialisée dans les smartphones, tablettes et laptops reconditionnés, vient de lever 41 millions d’euros pour assurer sa croissance.