41 emplois menacés chez Switch distributeur d’Apple

41 emplois menacés chez Switch distributeur d’Apple
Shutterstock.com

Switch, le plus grand revendeur de produits Apple en Belgique avec 28 magasins, fermera six à sept boutiques non rentables. Une quarantaine d’emplois seraient ainsi menacés. La chaîne est actuellement protégée contre les créanciers après des années d’endettement croissant.

Consultation interne

Les magasins qui fermeront leurs portes ne sont pas encore connus : « Cela fait partie de la consultation interne qui débutera la semaine prochaine. C’est la question dont j’entends le plus parler en interne », déclare Harold Vanheel, CFO de l’entreprise, au journal De Tijd.

 

D’ici fin février au plus tard, six ou sept magasins devraient fermer leurs portes. 33 employés de magasin et 8 employés du siège social pourraient perdre leur emploi. Switch promet toutefois d’éviter autant que possible les licenciements secs, en transférant, par exemple, les employés de magasin concernés dans d’autres succursales où des postes vacants sont disponibles.

 

Switch a vu sa dette augmenter au cours des dernières années à la suite de la diminution des marges et de l’acquisition d’un concurrent Easy-M en 2016. En août, le distributeur de produits Apple a demandé la protection contre ses créanciers. L’entreprise doit soumettre, pour le 20 décembre, un plan de redressement au tribunal de commerce.