Amazon génère plus de bénéfice que prévu

Amazon maakt meer winst dan verwacht

Au premier trimestre de 2019 Amazon a plus que doublé son bénéfice net et dépasse ainsi les attentes. Le géant du web génère de plus en plus de revenus issus des abonnements, des services cloud et des annonces, tandis que les ventes en ligne représentent moins de la moitié de son chiffre d’affaires.


Services

Durant les trois premiers mois de l’année le chiffre d’affaires total d’Amazon s’est établi à 59,7 milliards de dollars (53,5 milliards d’euros), soit une hausse de 17% par rapport à l’année auparavant. La croissance de la division des services  est particulièrement impressionnante : aujourd’hui 25,4 milliards de dollars (23 milliards d’euros) proviennent de divers services, comme Amazon Web Services (cloud), les annonces et les commissions. Les ventes de produits ont généré 34,2 milliards de dollars (30,5 milliards d’euros), dont 4,3 milliards de dollars (près de 4 milliards d’euros) dans les magasins physiques.


Le bénéfice net a atteint 3,6 milliards de dollars (3 milliards d’euros), soit plus du double par rapport à la même période un an plus tôt. Les analystes quant à eux  tablaient sur un bénéfice net d’environ 2,35 milliards de dollars (2 milliards d’euros).


Pour le deuxième trimestre Amazon est relativement positif : l’entreprise prévoit un bénéfice opérationnel de 3,6 milliards de dollars (3 milliards d’euros). L’un des objectifs les plus marquants de l’entreprise est la livraison de commandes Prime dans un délai d’un jour au lieu de deux actuellement.