Apple : bénéfice record, malgré les ventes stagnantes d’iPhones

Apple : bénéfice record, malgré les ventes stagnantes d’iPhones

Le trimestre dernier Apple pour la première fois depuis longtemps n’a pas répondu aux attentes et ce en grande partie en raison des ventes stagnantes d’iPhones.

En-dessous de la barre des 75 millions

Durant le trimestre écoulé Apple a vendu 74,8 millions d’iPhones, soit une légère hausse  par rapport à l’année précédente avec 74,5 millions d’unités écoulées. Les analystes s’attendaient pourtant à ce que la barre des 75 millions d’appareils soit franchie.


Il s’agit de la plus faible croissance des ventes depuis le lancement de l’iPhone en 2007. Les analystes prévoient même un recul des ventes durant le trimestre en cours, ce qui n’a encore jamais été le cas depuis le lancement de l’iPhone.


Chiffres records, avec pourtant des déceptions

Malgré les moindres ventes d’iPhones, Apple a néanmoins enregistré de solides performances. Le trimestre dernier l’entreprise à la pomme a réalisé un chiffre d’affaires record de 75,8 milliards de dollars (69,7 milliards d’euros), ce qui lui a permis de générer un bénéfice net record de 18,3 milliards de dollars (16,8 milliards d’euros). Toutefois  le chiffre d’affaire se situe en-deçà des attentes  des analystes qui tablaient sur 76,6 milliards de dollars.


Pour le trimestre en cours les perspectives sont moins réjouissantes. Apple s’attend même à ce que le chiffre d’affaires recule pour la première fois depuis 2003. Le groupe prévoit un chiffre d’affaires compris entre 50 et 53 milliards de dollars (entre 46 et 49 milliards d’euros), contre 58 milliards de dollars (53 milliards d’euros) un an plus tôt.


Selon Apple, les ventes décevantes s’explique par la baisse de la demande en Chine, à Hon Kong et à Taiwan. Par ailleurs la concurrence avec d’autres marques, comme Samsung, ne cesse d’augmenter.