Bénéfice record pour Apple malgré des ventes décevantes

Bénéfice record pour Apple malgré des ventes décevantes

Au cours du premier trimestre de l’exercice fiscal se terminant le 30 décembre 2017, Apple a battu des records de ventes et de bénéfices.  On perçoit néanmoins des signes négatifs car les ventes d’iPhone ont été inférieures aux attentes.

Baisse d’un pour cent des ventes d’iPhone

Au trimestre dernier, l’entreprise technologique américaine a réalisé un chiffre d’affaires de 88,3 milliards de dollars (71 milliards d’euros), avec un bénéfice net de 20,1 milliards de dollars (16 milliards d’euros).  Dans les deux cas, Apple a dépassé les attentes des analystes en atteignant des niveaux record.


Au cours du dernier trimestre, Apple n’a vendu ‘que’ 77,3 millions d’iPhones, une baisse de 1% par rapport à l’année précédente et en-dessous des prévisions de 80,2 millions de téléphones vendus.  Le prix moyen était néanmoins plus élevé que prévu, ce qui permet de penser que le nouveau iPhone s’est bien vendu et que ce sont surtout les modèles moins chers qui se sont moins bien vendus.  « Nous sommes ravis de pouvoir annoncer le meilleur trimestre de l’histoire d’Apple », précise le CEO Tim Cook.  « L’iPhone X a dépassé nos attentes et est notre produit le plus vendu depuis son lancement au mois de novembre dernier. »


En ce qui concerne le trimestre en cours, Apple prévoit un chiffre d’affaires compris entre 60 et 62 milliards de dollars (48 à 50 milliards d’euros) et une marge brute comprise entre 38 et 38,5%.  Les analystes ont davantage misé sur un chiffre d’affaires autour des 66 milliards d’euros (53 milliards d’euros) pour le trimestre en cours.  Apple restera donc probablement à nouveau en-dessous des attentes (trop élevées).