Bose se retire de l'Europe

Bose se retire de l'Europe

Bose ferme l’ensemble de son réseau de magasins en Amérique du Nord, en Europe, au Japon ainsi qu’en Australie. Selon le spécialiste de l’équipement audio, les produits sont de plus en plus achetés en ligne. Seuls quatre pays asiatiques disposeront encore de magasins physiques.

 

À contre-courant

Bose devrait fermer au total 119 magasins physiques, écrit The Verge. Ce sont tous des magasins situés en Europe, aux États-Unis, au Japon et en Australie. Plusieurs centaines d’employés vont ainsi perdre leur emploi. Les 130 succursales que la marque possède en Chine, en Inde, aux Émirats arabes unis et en Corée du Sud resteraient quant à eux ouvertes. La raison principale de cette décision est l’augmentation des ventes effectuées en ligne.

 

Ce faisant, Bose va à l’encontre de la tendance des grandes marques à combiner flagship stores, revendeurs et ventes en ligne. « À l’origine, nos magasins permettaient aux acheteurs d’expérimenter et de tester les CD, les DVD et les systèmes de home-cinéma ainsi que de s’informer à leur sujet », explique Colette Burke, vice-présidente des ventes de l’entreprise. « À l’époque, c’était une idée radicale, mais nous nous sommes concentrés sur les besoins de nos clients et sur les endroits où ils en avaient besoin — et nous faisons exactement la même chose aujourd’hui. »

 

Les produits Bose sont vendus non seulement par l’intermédiaire de ses propres boutiques et de son site Web, mais aussi par un grand nombre de revendeurs. Ces derniers ne sont toutefois pas affectés par la décision de la marque.