Coolblue diffère son introduction en Bourse

Coolblue diffère son introduction en Bourse
Coolblue

Coolblue ne fera son entrée sur la Bourse d’Amsterdam qu’après l’été. Les actionnaires ont décidé de prendre un peu plus de temps pour préparer l’opération. Selon les observateurs, cette décision exceptionnelle n’est pas sans risque.

 

Préparer l’organisation

En février de cette année, la boutique en ligne avait annoncé qu’elle « réfléchissait très sérieusement »  à son entrée en Bourse. L’actionnaire HAL, qui détient 49% du capital et est lui-même coté en Bourse, souhaite franchir cette étape et avait déjà tout préparé en coulisse, rapporte le FD. Mais le retailer indique maintenant que l’introduction en Bourse n’interviendra pas avant l’été. Le CEO Pieter Zwart – qui conserve 51% des actions – souhaite affiner l’organisation en interne. Autre élément qui n’est pas étranger à cette décision : la CFO Daphne Smit partira bientôt en congé de maternité.
 

Selon le FD, les entreprises qui ont des ambitions boursières demandent généralement leur cotation le plus tôt possible. En attendant, elles risquent de voir les investisseurs décrocher. Mais les actionnaires n’ont aucune hâte : la boutique en ligne fonctionne mieux que jamais grâce au confinement. Coolblue a vu son chiffre d’affaires progresser de 34% à 2 milliards d’euros l’an dernier, tout en réalisant un bénéfice brut d’exploitation de 114 millions d’euros. En Bourse, la valorisation du retailer pourrait fluctuer entre 3 et 4 milliards d’euros – certains analystes évoquent même le chiffre de 6 milliards.