Coolblue quadruple son bénéfice

Coolblue

Coolblue est parvenue à multiplier son bénéfice net par quatre l’an dernier : il est passé de 15,2 à 61,1 millions d’euros. C’est un record pour le détaillant en électro qui souhaite à présent entrer en Bourse.

 

Bond en avant

Le spécialiste de l’e-commerce avait déjà annoncé que ses ventes avaient progressé de plus d’un tiers en 2020. L’entreprise basée à Rotterdam affiche ainsi un chiffre d’affaires de 26,7 milliards de livres (2 milliards d’euros), en hausse 34%. Mais le rapport annuel récemment publié apprend surtout que la rentabilité a explosé l’année dernière : le bénéfice brut a bondi de 48 à 114 millions d’euros, alors que le bénéfice net a quadruplé à 61 millions d’euros – un record pour le détaillant en électronique.

 

L’entreprise explique cette performance par les économies d’échelle et à « l’accent placé sur le parcours produit et des infrastructures pour chaque type de produit ». La marge d’exploitation augmente 22,4% grâce à « l’amélioration des conditions d’achat, l’optimisation des prix, la rationalisation de la gamme et l’amélioration des propositions de services », peut-on lire dans le rapport annuel.

 

Coolblue poursuivra son expansion aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne en 2021. Le retailer inaugurera notamment un deuxième magasin à Rotterdam, mais prévoit aussi d’ouvrir des dépôts de vélos et d’étendre l’infrastructure de stations de recharge et du fournisseur d’énergie Coolblue Energie. Pour optimiser davantage le parcours produit, l’entreprise continue de miser sur les logiciels et son « entrepôt du futur ». Coolblue étudie également la possibilité d’une introduction en Bourse, même si ces projets souffrent d’un certain retard