Des employés de la Fnac en grève suite au licenciement de collègues

Fnac-werknemers staken om ontslagen collega's

Les employés de deux magasins de la chaîne de produits culturels et électroniques Fnac ont débrayé suite au licenciement de 26 collaborateurs par la direction.

Échec de négociations

La situation reste tendue chez Fnac : lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire en février la direction avait déjà fait part de son intention de supprimer 57 emplois. En Belgique la chaîne de produits culturels et électroniques compte 456 employés répartis dans 11 points de vente. Après l’échec des négociations avec les syndicats, la direction a décidé cet été de licencier 26 employés. Selon la direction, les syndicats étaient déjà au courant depuis un moment, tandis que les employés concernés viennent seulement d’être informés de la mauvaise nouvelle.


« A Wijnegem les deux personnes licenciées ont été priées de quitter immédiatement le magasin, et ce accompagnés par des agents de sécurité », témoigne Wouter Parmentier du syndicat chrétien dans le journal Het Nieuwsblad. « Après quoi le personnel de magasin a débrayé. Leur place a été prise par des cadres. » Scénario similaire dans le magasin Fnac du centre commercial City 2 à Bruxelles, où le licenciement de six personnes a déclenché des actions de protestation du personnel. Demain les syndicats et la direction devraient à nouveau se réunir autour de la table.