Fnac Darty commence bien l’année

Shutterstock.com

Malgré un premier trimestre solide, Fnac Darty maintient ses perspectives pour 2021 et prévoit une légère croissance du chiffre d’affaires et du résultat opérationnel par rapport à 2020.

 

Effet du confinement

Fnac Darty, également propriétaire de Vanden Borre, a enregistré un bon premier trimestre. L’enseigne d’électro française a enregistré un chiffre d’affaires de 1,82 milliard d’euros, en hausse de 22% par rapport à la même période un an plus tôt. Le spécialiste des articles culturels, de loisirs et ménagers a réalisé cette performance malgré les restrictions sanitaires en vigueur dans presque tous les pays où il opère. Les ventes en ligne ont augmenté de 45% et pèsent désormais 28% du chiffre d’affaires global. Mais Fnac Darty a également bénéficié d’une base de comparaison favorable : quand le premier confinement est entré en vigueur le 15 mars 2020, la grande majorité des magasins sont restés complètement fermés pendant des semaines.

 

Dans la région France-Suisse, le chiffre d’affaires a progressé de près de 25% à 1,51 milliard d’euros. Tous les types d’électroménagers se sont bien vendus, de même que l’électronique grand public. Mais Fnac Darty mise de plus en plus sur la diversification et a enregistré une croissance à deux chiffres dans les segments Mobilité Urbaine, Maison & Design et Jeux & Jouet. Le trimestre a également été marqué par la conclusion d’un partenariat exclusif avec RED Electric, le leader français du scooter électrique, pour la distribution de son modèle E innovant.

 

En Belgique et au Luxembourg, le chiffre d’affaires a gagné 16,7% à 168 milliards d’euros, sous l’impulsion de la poursuite de la croissance des ventes de produits d’électroménager et techniques. La croissance est plus modeste dans la péninsule ibérique : 3,5%.

 

Prudence

Malgré un début d’année très encourageant dans un environnement sanitaire encore incertain, le groupe maintient ses perspectives pour 2021 et prévoit une légère croissance du chiffre d’affaires et du résultat opérationnel par rapport à 2020. L’entreprise fait notamment référence aux activités de billetterie qui ne retrouveront pas un niveau normal avant le second semestre 2021 dans le meilleur des cas. De plus, Fnac Darty s’attend à ce que la reprise économique soit plus lente dans la péninsule ibérique que dans les autres pays où le groupe est actif.