Fnac Darty satisfait malgré les confinements

Alexandros Michailidis / Shutterstock.com

Le groupe Fnac Darty, qui est également la société mère de Vanden Borre, est satisfait de l’année 2020 : malgré deux confinements, le chiffre d’affaires est resté quasiment stable. Il s’est même accru de presque 10% au quatrième trimestre. L’e-commerce a pris à son compte quelque 30% des ventes totales.

 

Il a enregistré une croissance de 55%

La chaîne de magasins d’électro et de librairies Fnac Darty a réalisé un chiffre d’affaires de 7,49 milliards d’euros en 2020, en très légère croissance de 0,6% à données comparables par rapport à 2019. C’est ce qu’apprennent les résultats annuels provisoires du groupe, qui incluent également la formule Vanden Borre au Benelux.

 

Sachant que les magasins physiques ont dû fermer deux fois dans la plupart des pays, le CEO Enrique Martinez y voit une « très bonne » performance. Les ventes en ligne ont augmenté de 55% et pèsent désormais 29% du chiffre d’affaires global. Sur l’ensemble de l’année, le retailer a gagné 5 millions de nouveaux clients actifs en ligne.

 

Moins d’achats impulsifs sur Internet

Le quatrième trimestre a été particulièrement satisfaisant, avec une croissance exceptionnelle lors des « grands rendez-vous commerciaux » comme le Black Friday et la période précédant Noël. Le chiffre d’affaires a alors augmenté de 9,6% en données comparables, grâce à une croissance robuste des ventes en ligne de près de 70%. Click&collect enregistre une croissance de près de 40% au quatrième trimestre. Les clients ont principalement acheté des appareils électroménagers et des produits techniques, comme des appareils électroniques facilitant le télétravail et des téléviseurs.


 

La pandémie a cependant pesé sur les marges. Pour 2020, le résultat opérationnel courant est estimé à 210 millions d’euros, avec une marge brute de 29,2%. Ce chiffre est inférieur d’environ 120 points de base à celui de l’année précédente, principalement en raison du recul des ventes de produits à marge élevée à la suite de la baisse du trafic en magasin. Fnac Darty évoque notamment les « produits éditoriaux » (livres et presse), qui sont souvent des achats impulsifs, et l’effondrement de la vente de billets.

 

Reprise plus lente en Espagne

On note toutefois une différence notable entre les zones France-Suisse et Belgique-Luxembourg, qui ont enregistré une croissance des ventes de près de 2% et de 1% respectivement à périmètre constant, et la péninsule ibérique, qui continue de souffrir de restrictions sanitaires sévères et d’un environnement macroéconomique moins favorable. Les ventes comparables y ont chuté d’environ 11% au cours de l’année, et Fnac Darty y prévoit également une reprise plus lente en 2021.


 

Dans l’ensemble, le groupe français de distribution table sur une légère croissance cette année, tant en termes de chiffre d’affaires que de résultat opérationnel, mais seulement au second semestre. Le premier semestre devrait encore être perturbé par la crise sanitaire. Les résultats définitifs pour 2020 seront publiés le 23 février.