Krëfel vend ses retours aux enchères sur Internet

Krëfel

Le spécialiste de l’électronique Krëfel coopère avec la plateforme d’enchères Vavato à Sint-Niklaas pour tenter de vendre davantage d’articles retournés. Cette option vient s’ajouter à ses propres boutiques, aux ressourceries et au recyclage via Recupel.

 

Coûts élevés

Comme de plus en plus de produits sont achetés en ligne, le nombre de retours est également en constante augmentation. Le droit de rétractation donne en effet au consommateur deux semaines pour annuler l’achat et renvoyer les produits.

 

Krëfel n’est pas non plus immunisé contre ce phénomène, et tous ces articles ne coûtent pas seulement du temps et de l’argent en termes de traitement : ils occupent également un espace précieux dans les entrepôts.

 

Enchères en ligne

Le retailer a désormais trouvé une solution structurelle et écologique au problème : il va utiliser la plateforme d’enchères Vavato pour vendre les marchandises retournées en ligne. Désormais, 39% des retours aboutissent chez Vavato, rapporte la chaîne dans un communiqué de presse.

 

Krëfel fait appel à d’autres canaux pour le reste des retours. Les appareils légèrement endommagés, mais parfaitement fonctionnels sont vendus à prix réduit dans les magasins. L’enseigne fait également don de marchandises à des centres de recyclage. Les appareils très endommagés ou défectueux sont traités par Recupel.