L’entreprise Redcoon est suspectée d’évasion fiscale

L’entreprise Redcoon est suspectée d’évasion fiscale

Redcoon, la filiale e-commerce de Media-Saturn est impliquée dans un scandale d’évasion fiscale.  Si Redcoon est reconnue coupable, l’entreprise devra payer des millions d’euros en arriérés d’impôts.

Carrousel à la TVA

L’entreprise Redcoon est suspectée dans un dossier de carrousel à la TVA, dans lequel l’entreprise aurait vendu des produits à une personne intermédiaire en Italie.  Ces produits auraient ensuite été rachetés en Pologne.  La TVA a ainsi pu être récupérée plusieurs fois, alors qu’aucune somme n’a été payée en contre-parti.  Si les accusations s’avèrent être correctes, Redcoon devra payer d’importants arriérés d’impôts à l’état italien, peut-on lire dans le journal allemand Spiegel.


Pour le moment, la société mère Metro s’en lave les mains et souligne que Media-Saturn et Redcoon sont également victimes.  Selon le groupe allemand, certaines personnes ont agi de manière isolée.  C’est pour cette raison que nous avons entamé une procédure contre l’ancienne direction de Redcoon.  Suite à l’enquête, un des anciens membres de la direction se trouve déjà en prison actuellement. 


Le scandale est de l’eau au moulin d’Erich Kellerhals, le co-fondateur de Media-Saturn qui possède encore 22 pour cent des actions du groupe mais qui est en conflit avec la direction de Metro.  Il exige qu’un organisme indépendant fournisse des éclaircissements à ce sujet.