L’UE ouvre une enquête concernant l’entente sur les prix de Philips

L’UE ouvre une enquête concernant l’entente sur les prix de Philips
Shutterstock

La Commission européenne a ouvert une enquête concernant d’éventuelles ententes sur les prix entre le fabricant d’électronique Philips et un certain nombre de commerçants en ligne. D’autres entreprises sont également concernées par cette enquête.

Bénéficier d’offres transfrontières

Outre Philips, l’enquête de la Commission européenne concerne également les entreprises Asus, Denon & Marantz et Pioneer. C’est ce qu’a annoncé Margrethe Vestager, commissaire chargée de la concurrence au sein de l’Union européenne. Vestager dit vouloir vérifier « si certaines pratiques de vente en ligne  empêchent les consommateurs de bénéficier d’offres transfrontières et d’acheter de l’électronique grand public, des jeux vidéo et des prestations hôtelières à des prix compétitifs. »


Vestager est également à l’origine de l’amende de 13 milliards d’euros infligée à Apple en raison d’arrangements fiscaux avec le gouvernement irlandais. Le délai de paiement étant arrivé à expiration, la commissaire a répété qu’Apple devrait bel et bien payer l’amende. Lors de l’annonce de la sanction le gouvernement irlandais a réagi avec colère jugeant que cette mesure compromettrait d’autres arrangements que le pays a conclu avec de grandes entreprises. Le gouvernement américain de son côté estime que l’Union européenne vise avant tout les entreprises américaines.