La société mère de MediaMarkt rehausse les attentes annuelles

La société mère de MediaMarkt rehausse les attentes annuelles
Photo : Shutterstock

Ceconomy, la holding chapeautant MediaMarkt et Saturn, se relève plus rapidement que prévu de la crise du coronavirus. L’entreprise allemande relève ses prévisions pour cet exercice, bien que des milliers d’emplois soient encore menacés.

 

Forte croissance après les confinements

Selon le groupe d’électronique Ceconomy, les résultats enregistrés durant l’exercice 2019/2020 seront nettement meilleurs que prévu. La holding derrière MediaMarkt et Saturn a connu une forte croissance des ventes en ligne depuis les lockdowns et a également enregistré une augmentation significative du nombre de clients.


Les consommateurs investissent davantage dans l’électronique maintenant qu’ils passent bien plus de temps chez eux, aussi bien pour travailler que durant leur temps libre. Le groupe de détail allemand revoit donc à la hausse ses prévisions pour l’exercice 2019/20 achevé fin septembre. MediaMarkt et Saturn dépassent aussi les attentes des analystes que les leurs, semble-il.

 

Conséquences pour la restructuration ?

En moyenne, les analystes tablaient en septembre sur un résultat exploitation (EBIT) flirtant avec les 176 millions d’euros. Sur la base des chiffres enregistrés lors des neuf premiers mois, Ceconomy s’attendait elle-même, en juillet, à un bénéfice d’exploitation compris entre 165 à 185 millions d’euros. Cependant, ces chiffres seront donc bien plus élevés, bien que l’entreprise ne divulgue pas encore de montants concrets.


Cette nouvelle intervient deux mois après l’annonce d’une importante restructuration chez le détaillant en électronique. Début août, l’entreprise a communiqué son intention d’économiser 100 millions d’euros de coûts par an. Dans ce cadre, les magasins déficitaires devront fermer et près de 3 500 emplois sont menacés. Nul ne sait encore si les résultats meilleurs que prévu assoupliront ou non les plans de restructuration.