Le fabricant de smartphones HTC va-t-il changer de propriétaire ?

Le fabricant de smartphones HTC va-t-il changer de propriétaire ?

L’entreprise de technologie taïwanaise HTC recherche un nouveau propriétaire, car elle a de plus en plus de mal à concurrencer les autres acteurs du secteur.

Cession de la division VR

L’entreprise envisage diverses options stratégiques. L’une des solutions serait la cession totale à un investisseur. Une autre option consisterait à se séparer de la division de réalité virtuelle. Le casque VR Vive de HTC, développé en collaboration avec l’entreprise de software Valve, connaît un réel succès et est devenu quasiment une marque en soi.


Actuellement HTC est valorisé à environ 1,5 milliard d’euros, soit quatre fois moins qu’il y a cinq ans. De plus, avec une part de marché d’à peine 2%, l’entreprise n’est jamais parvenue à percer sur le marché des smartphones, tout en étant néanmoins un acteur marquant dans le secteur : ainsi en 2002 HTC a conclu un accord avec Microsoft concernant la production de smartphones avec Windows pour système d’exploitation et en 2008 l’entreprise a été la force motrice du premier smartphone Android.


Mais HTC souffre de la forte concurrence : d’une part face à la prédominance de marques haut  de gamme telles que Samsung et Apple, qui s’accaparent une telle part du gâteau, qu’il est difficile pour d’autres acteurs d’attirer l’attention ; d’autre part face aux marques meilleur marché, comme les marques chinoises.