Les bénéfices de Coolblue sous pression juste avant l’introduction en Bourse

Les bénéfices de Coolblue sous pression juste avant l’introduction en Bourse
Shutterstock.com

Les marges bénéficiaires de Coolblue ont nettement diminué ces derniers mois, notamment en raison d’une pénurie de main-d’œuvre. Cela pourrait avoir un impact sur l’introduction en bourse de la boutique en ligne, prévue pour le milieu du mois.

 

Freins

Selon la FD, le centre de distribution de Tilburg, en particulier, est confronté à une pénurie de personnel et de livreurs. Par conséquent, Coolblue a délibérément ralenti ses activités au cours des derniers mois en faisant moins de publicité et en retardant la livraison de ses produits.

 

Le manque de personnel a dû être compensé par une nouvelle hausse des charges salariales, ce qui aurait un impact négatif sur les bénéfices. Les coûts liés au démarrage de l’expansion en Allemagne et au lancement de nouveaux services comme l’installation de panneaux solaires pèsent également sur la rentabilité. Les analystes d’ING s’attendent à ce que la marge bénéficiaire brute retombe à 2,7% au second semestre. Elle atteignait encore 4,6% sur les six premiers mois de l’exercice.

 

Cette baisse des bénéfices pourrait amener les investisseurs vouloir payer moins pour Coolblue. La société fera son entrée sur la Bourse d’Amsterdam ce mois-ci : le directeur général Pieter Zwart et le principal actionnaire HAL vendront une partie de leur participation, alors que la boutique en ligne va également émettre de nouvelles actions. Les banques qui accompagnent l’opération valorisent le spécialiste de l’électronique à quatre milliards d’euros, l’une d’entre elles allant même jusqu’à six milliards d’euros.