Les e-commerçants obligés de reprendre l’électro

L’obligation de reprise d’électro de Recupel est également valable pour l’e-commerce. Etant donné que les webshops n’en sont pas suffisamment conscients, BeCommerce oblige ses membres à reprendre l’électro s’ils veulent bénéficier du label de confiance de la fédération.


Sensibilisation, mais également contrôle

Les webshops sont encore insuffisamment conscients de l’obligation légale de reprise d’appareils électriques et électroniques, constate Recupel. L’instance a donc décidé de conclure un partenariat avec la fédération des e-commerçants belges, BeCommerce : pour obtenir le label de confiance de BeComemrce les webshops devront désormais reprendre les vieux appareils électriques et électroniques.


En Belgique, tout comme dans le reste de l’Union européenne, l’obligation pour les producteurs et les importateurs d’appareils électriques et électroniques de collecter et recycler les appareils qu’ils ont commercialisés, est en vigueur depuis 2001. Dans notre pays l’ASBL Recupel est chargée de l’exécution de ces obligations légales.


Sofie Geeroms , directrice générale de BeCommerce, remarque toutefois que les e-commerçants dans la plupart des cas ne sont tout simplement pas au courant de leurs obligations : « Pour sensibiliser nos membres à cette problématique, nous avons engagé une collaboration durable avec Recupel. » La fédération va également contrôler ses membres, pour vérifier s’ils satisfont aux obligations.