Media Markt : augmentation des ventes malgré les confinements

Media Markt : augmentation des ventes malgré les confinements
Photo : Tupungato / Shutterstock.com

Media Markt et Saturn ne se laisseront pas mettre sur la touche alors que les confinements se généralisent à nouveau en Europe : il n'y a qu'en Belgique que tous les magasins sont fermés, et malgré tout les chaînes de multimédia et d’électroménager affichent pour l’instant un niveau de ventes satisfaisant.

 

Promotions de fin d’année déjà lancées

En octobre, Ceconomy, la société mère de Media Markt et Saturn, a réalisé d’excellentes performances dans tous les pays. L'entreprise constate une nette accélération par rapport au trimestre précédent. La hausse des ventes se poursuit également en ce mois de novembre, malgré les confinements locaux et les mesures de distanciation sociale de plus en plus strictes. C’est qu’a déclaré le groupe dans un nouveau communiqué sur le coronavirus.


Cette croissance est soutenue par l’essor « inédit » des ventes en ligne, et par les campagnes de promotion visant à sécuriser le chiffre d’affaires de fin d’année du groupe, avant un éventuel renforcement des mesures de confinement et de fermeture des magasins. Ceconomy lance ainsi des promotions de fin d'année plus longues et « plusieurs campagnes stratégiques avant le Black Friday ».

 

Bien préparé

92% des magasins sont pour l’instant encore ouverts, parfois avec une limitation des heures d’ouverture (comme c’est le cas en Autriche et dans les centres commerciaux en Italie) ou avec des restrictions de capacité (Allemagne). Il n'y a qu'en Belgique que tous les magasins physiques sont temporairement fermés. En Pologne, les magasins des centres commerciaux sont également fermés actuellement. Néanmoins, dans ces deux pays, Ceconomy souligne que les magasins restent ouverts comme points de retrait pour les commandes en ligne, points de retour des produits ou points de réparation.


Ceconomy prétend être bien préparé pour affronter cette période incertaine. Des plans d'urgence ont en effet été élaborés après le premier confinement, et ils ont maintenant pu être mis en œuvre. Le détaillant a également fait état de solides performances, démontrant que le groupe allemand est capable de réagir rapidement. L'entreprise est ainsi fière d'avoir absorbé l'énorme augmentation du trafic en ligne « sans aucune perturbation » lors de la première vague de la pandémie.