Microsoft renonce à ses magasins physiques

Microsoft renonce à ses magasins physiques
Photo : DW labs Incorporated / Shutterstock.com

Microsoft n’a pas regretté ses magasins physiques pendant le confinement. Au contraire, l’entreprise informatique va même les fermer définitivement ; les employés des boutiques seront transférés au service client en ligne.

 

Plus efficace à distance

Microsoft prend un nouveau tournant dans le commerce de détail : tous les magasins physiques Microsoft Stores vont fermer leurs portes. Avec les fermetures imposées en raison de la pandémie de coronavirus, la société informatique a constaté qu’elle pouvait faire tout aussi bien, voire mieux, sans ses magasins : l’équipe de vente dans les boutiques s’est reportée sur le service client en ligne et les ventes numériques ont augmenté.

 

Dorénavant, les membres de l’équipe de vente au détail seront responsables des ventes, de la formation et de l’assistance à distance. Parmi les nouveaux services, Microsoft proposera notamment l’assistance personnalisée par vidéoconférence, les vidéos d’instruction en ligne et les ateliers virtuels. « Nos ventes en ligne ont augmenté en réponse à l’évolution de notre gamme de produits vers une offre largement numérique, et notre talentueuse équipe a prouvé que la satisfaction de nos clients va au-delà de tout magasin physique », a déclaré le vice-président, David Porter, dans un communiqué de presse.

 

Surtout aux États-Unis

Les Microsoft Experience Centers de Londres, New York, Redmond et Sydney resteront ouverts, mais sous une forme différente : la société veut les réaménager en espaces destinés à tous les types de clients, mais n’a pas encore annoncé les modalités. Selon Tweakers, ce seront des espaces de démonstrations, mais plus des espaces de vente.

 

La fermeture des magasins s’accompagne d’une imputation de quelque 450 millions de dollars (400 millions d’euros), qui sera comptabilisée ce trimestre (jusqu’au 30 juin). Il faut cependant souligner que le réseau de magasins n’était pas très étendu : la plupart des magasins étaient situés aux États-Unis, et quelques-uns au Canada.