Philips doit céder sa division éclairage pour la moitié du prix

Philips doit céder sa division éclairage pour la moitié du prix

Le néerlandais Philips a vendu sa division éclairage Lumileds au fonds américain Apollo pour un montant de 1,5 milliard de dollars (1,4 milliard d’euros), soit environ la moitié du prix que le chinois GO Scale Capital était prêt à débourser l’an dernier.

Précédent deal refusé

Le consortium chinois GO Scale Capital – regroupant GSR Ventures, Oak Investment Partners, Asia Pacific Resource Development et Nanchang Industrial Group – était prêt à mettre 2,9 milliards de dollars (2,7 milliards d’euros) sur table pour l’acquisition de Lumileds. Toutefois ce deal a été refusé par le Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS) pour des raisons de sécurité. Aucune information supplémentaire n’a été communiquée à ce sujet, mais il est probable que le CFIUS ait voulu empêcher que Lumileds, qui est également fournisseur des autorités américaines, ne passe en mains chinoises.


A présent Lumileds a trouvé un nouvel acquéreur : l’américain Apollo, bien que celui-ci paie un montant nettement inférieur à celui escompté par Philips. « Je suis satisfait qu’avec Apollo nous ayons trouvé le propriétaire approprié pour Lumileds »,  a commenté le CEO Frans van Houten. Lumileds a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 2 milliards de dollars en 2015 et emploie environ 8.800 personnes dans plus de 30 pays.