Pour Xiaomi la conquête de l’Europe passe par Paris

Pour Xiaomi la conquête de l’Europe passe par Paris

Pour Xiaomi la conquête de l’Europe passe par Paris
Shutterstock.com

Le fabricant de smartphones chinois Xiaomi vient d’ouvrir une boutique physique à Paris. Ainsi la marque poursuit son ambitieux plan d’expansion en Europe, mais rêve également d’un lancement aux Etats-Unis.

Aussi en Espagne et en Italie

Ce 22 mai l’ouverture du nouveau magasin parisien de la marque chinoise de smartphones, situé rue Sébastopol, à deux pas du centre commercial Les Halles, a attiré une foule nombreuse. Le magasin de style épuré et baigné de lumière, fait la part belle aux smartphones, aux côtés d’accessoires, telles que des écouteurs, des enceintes, un chargeur sans fil, … . Dans un showroom au sous-sol Xiaomi présente quelques produits qui ne sont pas encore en vente, notamment des téléviseurs, une brosse  à dents électrique et une trottinette électrique.


Xiaomi était déjà actif en ligne sur le continent et disposait déjà de magasins à Madrid et Barcelone. L’Italie figure également sur le planning. Aux dires de la marque chinoise, ces ouvertures de magasins lui permettent de tester le potentiel sur les marché saturés. « Dans les magasins européens je vois beaucoup de smartphones moyens à prix élevés », indique le Senior Vice President Wang Xiang, qui ne cache pas que le rêve ultime est la conquête des Etats-Unis. « Chaque matin je pense à notre lancement sur le marché américain, mais 2018 sera l’année de l’Europe. » Toutefois les ambitions américaines de Xiaomi  pourraient se heurter à la position hostile du président Trump à l’égard des entreprises technologiques chinoises.


Xiaomi est le quatrième plus grand fabricant de smartphones au monde et est parfois surnommé l’Apple chinois, bien que ses produits soient meilleur marché. Actuellement l’entreprise prépare une entrée en bourse.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Samsung s’inquiète de sa propre croissance

06/07/2018

Le géant technologique Samsung  est mécontent de ses résultats. La société sud-coréenne s’attend à une faible croissance au cours du second trimestre de cette année : la vente de smartphones est décevante.

Matthias De Clercq quitte Coolblue pour rejoindre Nexxworks

06/07/2018

 Matthias De Clercq, manager de Coolblue Belgique, quitte l’entreprise pour rejoindre la société de consultance Nexxworks, où il occupera la fonction de directeur commercial à partir du 17 juillet.

Ceconomy cède sa division russe

21/06/2018

Ceconomy, maison-mère de MediaMarkt, n’est jamais parvenu à percer sur le marché russe. Dès lors le groupe cède ses activités russes à la chaîne d’électronique locale M.video, dans laquelle il prend une participation.

Coolblue réalise un CA de 311 millions d'euros en Belgique

15/06/2018

L’année dernière, le retailer en électronique néerlandais Coolblue a réalisé un CA belge record de 311 millions d’euros. La société annonce l’ouverture de nouveaux dépôts locaux permettant le déploiement d’appareils électroménagers en Wallonie.

Le PDG de LVMH Bernard Arnault injecte des millions dans BackMarket

14/06/2018

La start-up française BackMarket, qui se positionne comme place de marché spécialisée dans les smartphones, tablettes et laptops reconditionnés, vient de lever 41 millions d’euros pour assurer sa croissance.

Coolblue ferme des centaines de webshops

11/06/2018

Le groupe webshop Coolblue va mettre fin à ses centaines de webshops séparés (pensez à smartphonestore.nl ou pdashop.be). Tout sera centralisé sur la page Coolblue, ce qui permettra une extension plus rapide vers d’autres langues et d’autres pays.