Samsung miné par les Chinois

Samsung miné par les Chinois

Le 2ème trimestre s’est avéré décevant pour le géant de l’électronique Samsung : le chiffre d’affaires est en recul suite aux faibles ventes de smartphones. La concurrence de fabricants meilleur marché pèse sur l’entreprise sud-coréenne.

Inférieur aux attentes ajustées

Au deuxième trimestre le chiffre d’affaires de Samsung a chuté de 4% à 58,5 billions de wons (45 milliards d’euros). Le bénéfice opérationnel par contre a progressé de 5,7% pour atteindre à 14,9 billions de wons (11 milliards d’euros). Au bout du compte il reste un bénéfice net de 11 billions de wons (8 milliards d’euros), un résultat en légère baisse par rapport à l’an dernier et un rien en-deçà des 11,6 billions de wons attendus.


Samsung avait déjà annoncé une croissance ralentie et des ventes de smartphones décevantes, mais les résultats publiés sont encore légèrement inférieurs aux prévisions. Le fabricant d’électronique souffre de la guerre commerciale américano-chinoise, de la baisse des prix de certaines puces mémoires et surtout de la popularité grandissante des smartphones meilleur marché de fabricants chinois, estime CNBC.


La concurrence chinoise grignote des parts de marché

Suite à la concurrence féroce de marques chinoises, telles que Huawei et Xiaomi, Samsung perd des parts de marché en Chine et en Inde, les plus gros marchés pour les smartphones. De ce fait le bénéfice brut de la division mobile de Samsung a chuté de 34% par rapport à l’an dernier. La division des puces mémoires par contre  a réalisé de bons résultats, mais n’a pu compenser les faibles performances de la division mobile.


Pour le deuxième semestre l’entreprise sud-coréenne s’attend à ce que la forte croissance de la division des puces mémoires se poursuive, grâce à la capacité grandissante dans les centres de données. Par contre pour la division des smartphones le groupe prévoit un renforcement de la concurrence, qui annonce en effet le lancement nouveaux modèles.