Test-Achats : « Apple a délibérément ralenti l'iPhone »

Test-Achats : « Apple a délibérément ralenti l'iPhone »
Photo : Shutterstock.com

Plusieurs organisations de consommateurs, dont Test-Achats, réclament à Apple 180 millions d'euros d’indemnisation dans le cadre d’un recours collectif. Le géant de la technologie aurait délibérément ralenti ses modèles d'iPhone 6 par des mises à jour logicielles.

 

Mises à jour logicielles

Le recours collectif est introduit en Belgique, en Espagne, en Italie et au Portugal. Selon Test-Achats, Apple serait coupable de pratiques d’« obsolescence programmée » sur plusieurs modèles d'iPhone 6, dans le but d’encourager les utilisateurs à acheter un nouvel appareil plus moderne. En 2017, la société américaine a lancé des mises à jour logicielles pour les iPhones en question, les rendant nettement plus lents et moins performants. De plus, les utilisateurs n'en ont pas été informés, déclare l'organisation des consommateurs.

 

« Lorsque l’on pense à l'obsolescence programmée des produits, on pense souvent à l’utilisation de pièces de qualité inférieure ou à l'impossibilité de réparer un article pour contraindre le consommateur à le remplacer. Cependant, l'obsolescence programmée peut aussi concerner les logiciels ; et c’est justement ce qu'a fait Apple », a déclaré Test-Achats dans un communiqué de presse.

 

Égalité de traitement

Entre 2014 et 2020, Apple a vendu environ 3 millions d'iPhone 6 dans les quatre pays cités. Les organisations des consommateurs réclament 60 euros d'indemnisation par téléphone. Plus tôt cette année, aux États-Unis, les propriétaires d'iPhone ont eux-mêmes porté l’affaire en justice pour dénoncer les pratiques de l'entreprise d'électronique. Ils ont finalement obtenu un règlement à l'amiable et un dédommagement de 500 millions de dollars (413 millions d'euros).

 

« Les consommateurs belges méritent d'être traités avec autant de respect et d'équité que les consommateurs américains, et ont donc droit à une indemnisation », déclare Simon November, porte-parole de Test-Achats. Par ailleurs, l'organisation appelle tous ceux qui ont (ou ont eu) un iPhone 6, 6 Plus, 6S ou 6S Plus à soutenir le recours collectif.