« Free Record Shop Belgique peut-être à nouveau en faillite »

« Free Record Shop Belgique peut-être à nouveau en faillite »

La branche belge de l’enseigne de divertissement Free Record Shop examine la possibilité de demander la faillite, ce qui devrait lui permettre ensuite de relancer la chaîne avec un nombre plus restreint de magasins.

Faillite en vue d’une nouvelle relance ?

Il aurait été question d’une nouvelle faillite pour Free Record Shop Belgique lors des négociations avec l’investisseur britannique Hilco, qui envisage de prendre une participation dans la chaîne de divertissement, rapporte Entertainment Business sur base de sources anonymes de l’industrie de la musique.


Bart Maussen, porte-parole de Procures, dément l’information d’une éventuelle faillite : « Je sais seulement que Hilco examine si l’investissement dans Free Record Shop Belgique en vaut la peine. Cela ne pourra se faire qu’avec la collaboration de l’industrie. Des discussions ont eu lieu avec les parties concernées. »


Chiffre d’affaires hebdomadaire réduit de moitié

Free Record Shop admet que l’enseigne est confrontée à de sérieux problèmes. Alors que le chiffre d’affaires hebdomadaire du retailer avant la faillite s’élevait à 2 millions d’euros, celui-ci a été réduit de moitié à 1 million d’euros ; et ce suite notamment à des problèmes d’approvisionnement. Free Record Shop devrait réaliser un chiffre de vente de 3,1 millions d’euros pour atteindre le seuil de rentabilité, confiait  Paul Dumas de Procures, au journal Financieele Dagblad.


La branche belge enregistre les pertes les plus importantes : « La Belgique a fait mieux que les Pays-Bas, mais les magasins belges sont en déficit depuis deux ans », déclare Dumas. Il y aurait encore dans notre pays plusieurs magasins peu performants. Entertainment Business s’attend donc à ce que Hilco prenne d’abord une participation majoritaire dans la branche belge et ensuite éventuellement dans la branche néerlandaise.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: