‘L’avertisseur’ Coyote ouvre ses propres magasins | RetailDetail

‘L’avertisseur’ Coyote ouvre ses propres magasins

‘L’avertisseur’ Coyote ouvre ses propres magasins

La société conceptrice de l’avertisseur de radar Coyote, qui actuellement compte environ 500.000 abonnés en Belgique, va ouvrir deux nouveaux magasins à la fin de ce mois, à Anvers et à Bruxelles plus précisément.

Mieux informer

Un magasin Coyote a ouvert ses portes la semaine dernière et le 22 juillet deux autres magasins suivront, à Bruxelles et à Anvers. Présente depuis cinq ans en Belgique et disposant de plus d’un demi-million de clients, l’entreprise a jugé le temps venu d’ouvrir ses propres magasins.


« Dans nos magasins nous pourrons donner des informations détaillées à nos clients », explique Vincent Herbert, general manager de Coyote au journal De Tijd. « Aujourd’hui les clients achètent souvent un Coyote dans un magasin d’électro, comme chez Vanden Borre ou à la Fnac. Ensuite ils nous appellent pour nous demander comment l’appareil fonctionne, mais il est difficile de donner des explications par téléphone. »


Interdit dans certains pays

Pourtant les appareils Coyote ne font pas l’unanimité : dans certains pays comme la Suisse et l’Autriche les avertisseurs de radar sont même interdits. En France une description vague permet de contourner la loi  « En France pour désigner un Coyote on parle d’un ‘système d’assistance à la conduite’, alors que dans d’autres pays on parle d’ un avertisseur de radar. En France une caméra fixe est appelée une ‘zone de danger’. »


En Belgique la police collabore avec Coyote pour signaler les embouteillages et les accidents. Par contre la police estime que l’avertisseur de radar peut nuire  à la sécurité routière. « Absurde », estime Herbert. « Nous constatons que 95% des utilisateurs respectent les limitations de vitesse. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Fnac Darty et MediaMarkt Saturn créent une alliance d’achat

16/05/2018

Le groupe d’électronique français Fnac Darty, qui détient notamment le belge Vanden Borre et le néerlandais BCC, a conclu une alliance d’achat avec son concurrent MediaMarkt Saturn.

Amazon et Walmart en lice dans le deal avec Flipkart

03/05/2018

La lutte pour le marché du e-commerce indien s’annonce féroce : Amazon à son tour viserait une participation majoritaire dans Flipkart. Le géant d’internet espère ainsi évincer Walmart, qui avait déjà entamer des discussions avec l’e-tailer indien.

« Amazon est le moins, mais n’offre pas le meilleur service »

26/04/2018

 

Une étude menée par le journal De Standaard sur cent appareils électroménagers identifie clairement Amazon comme étant le moins cher.  Par contre, les clients qui souhaitent un bon service sont mieux lotis chez Coolblue et Media Markt.

Amazon prépare un robot pour la maison

24/04/2018

Amazon travaille sur un projet de robot domestique dans le plus grand secret. Selon l’agence de presse Bloomberg, le géant de la technologie espère faire tester les robots par ses collaborateurs encore cette année, avant de les commercialiser en 2019.

Fnac Darty poursuit sa croissance grâce aux collaborations

23/04/2018

Au 1er trimestre de 2018 le CA du groupe d’électronique Fnac Darty  a connu une légère croissance. Le groupe dit progresser rapidement dans l’implémentation de son plan de redressement: fin 2018 les synergies devraient atteindre 130 millions d’euros.

La ‘Schnäppcam’ fait revenir les clients en magasin

16/04/2018

Combattre les webshops semble être une cause perdue pour de nombreux magasins physiques, mais certains retailers ne s’avouent pas vaincus.  Un commerçant en produits électroménagers allemand a trouvé une façon originale pour appâter les clients.