ALLO telecom ferme 27 points de vente | RetailDetail

ALLO telecom ferme 27 points de vente

ALLO telecom ferme 27 points de vente

ALLO telecom, filiale de Base, va fermer 27 de ses 72 boutiques en Belgique. 70 personnes risquent de perdre leur emploi. C’est ce qu’a annoncé ce matin la direction lors d’un conseil d’entreprise.

« Changement de l’univers et du consommateur télécoms »

Ces dernières années le monde des télécoms a énormément changé : une pression accrue de la concurrence, des modifications dans la règlementation, permettant au consommateur de changer plus facilement d’opérateur et des tarifs en baisse, autant de facteurs qui ont eu un impact fondamental sur les marges des entreprises télécoms. En même temps le client exige davantage de service et de valeur ajoutée lorsqu’il se rend dans un magasin de télécoms.


« Les investissements pour satisfaire aux désirs des clients deviennent de plus en plus lourds, ce qui – en plus de la forte concurrence, qui diminue les marges – met la rentabilité des retailers sous pression », explique le directeur Marc Brodahl  dans un communiqué de presse.


« Garantir l’avenir des 45 shops restants »

Ces derniers mois le groupe a pourtant sérieusement limité ses dépenses, tant au niveau des frais généraux que des coûts du personnel, indique Marc Brodahl : « Malheureusement ces économies n’ont pas suffi. L’intention de réorganisation que nous avons annoncée aujourd’hui vise à garantir la rentabilité d’ALLO telecom et l’avenir des 45 shops restants. »


« L’intention de fermeture » annoncée pourrait entraîner le licenciement de 72 des 199 collaborateurs actuels. Aujourd’hui ALLO telecom compte 72 shops vendant les marques BASE, BASE business, Jim Mobile, Allo RTL, Sud Presse et Ortel.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Samsung s’inquiète de sa propre croissance

06/07/2018

Le géant technologique Samsung  est mécontent de ses résultats. La société sud-coréenne s’attend à une faible croissance au cours du second trimestre de cette année : la vente de smartphones est décevante.

Matthias De Clercq quitte Coolblue pour rejoindre Nexxworks

06/07/2018

 Matthias De Clercq, manager de Coolblue Belgique, quitte l’entreprise pour rejoindre la société de consultance Nexxworks, où il occupera la fonction de directeur commercial à partir du 17 juillet.

Ceconomy cède sa division russe

21/06/2018

Ceconomy, maison-mère de MediaMarkt, n’est jamais parvenu à percer sur le marché russe. Dès lors le groupe cède ses activités russes à la chaîne d’électronique locale M.video, dans laquelle il prend une participation.

Coolblue réalise un CA de 311 millions d'euros en Belgique

15/06/2018

L’année dernière, le retailer en électronique néerlandais Coolblue a réalisé un CA belge record de 311 millions d’euros. La société annonce l’ouverture de nouveaux dépôts locaux permettant le déploiement d’appareils électroménagers en Wallonie.

Le PDG de LVMH Bernard Arnault injecte des millions dans BackMarket

14/06/2018

La start-up française BackMarket, qui se positionne comme place de marché spécialisée dans les smartphones, tablettes et laptops reconditionnés, vient de lever 41 millions d’euros pour assurer sa croissance.

Coolblue ferme des centaines de webshops

11/06/2018

Le groupe webshop Coolblue va mettre fin à ses centaines de webshops séparés (pensez à smartphonestore.nl ou pdashop.be). Tout sera centralisé sur la page Coolblue, ce qui permettra une extension plus rapide vers d’autres langues et d’autres pays.