Apple bannit les longues files d’attente lors des lancements de produits

Apple bannit les longues files d’attente lors des lancements de produits

A en croire la responsable du retail, Angela Ahrendt, s’en est fini des interminables files d’attente devant les Apple Stores lors du lancement de nouveaux produits. Les premiers items seront en vente uniquement online.

'Get in line online'

C’est ce qui ressort d’un memo interne intercepté par Business Insider : « Le temps des longues files d’attente devant l’Apple Store, en croisant les doigts pour que  le produit soit encore disponible, est révolu pour nos clients. Grâce à l’app-store et notre weshop, l’achat de l’Apple Watch ou du nouveau MacBook sera bien plus simple. Les clients sauront précisément quand et où leur produit est disponible », écrit Ahrendts.


Et la responsable du retail, ex-CEO de Burberry’s, ajoute : « Il s’agit d’un important changement de mentalité et pour cela nous avons besoin de votre aide. Dites aux clients que nos stocks sont plus importants en ligne et montrez-leur comment ils peuvent facilement passer leur commande online. » Tant que le système ne tombe pas en panne, bien entendu …


Une stratégie réfléchie ou une réaction de panique ?

Selon certains initiés, tout ceci cadrerait dans la stratégie d’ Ahrendts  visant à faire des Apple Stores des showrooms élégants, où les clients pourront découvrir et tester les différents appareils, pour ensuite passer leur commande online, soit en magasin, soit chez eux. En même temps cette solution permet d’éviter les frustrations des clients : les nouveaux produits d’Apple se vendent  à une telle allure qu’ils sont très vite en rupture de stock  et les fans rentrent souvent les mains vides. En commandant en ligne, le client saura immédiatement si le produit est de stock et ne rentrera donc pas bredouille.


Toutefois certains estiment qu’il y a une autre explication : l’entreprise à la pomme craindrait notamment que l’Apple Watch  ne connaisse pas un aussi grand succès que les iPhones et les iPads. « Grâce à cette nouvelle stratégie de vente, ils contournent cette éventualité », affirme Kristof Van der Stadt, rédacteur en chef du magazine Datanews, dans le journal Het Laatste Nieuws. « Supposons qu’il n’y ait pas des centaines de personnes faisant la file, mais seulement une cinquantaine. Cela serait immédiatement diffusé dans la presse. Peut-être redoutent-ils que leur montre intelligente n’attire pas une grande foule ? ». Réponse le 24 avril …

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


12 ans de prison requis contre le vice-président de Samsung

07/08/2017

Dans l’affaire de corruption qui éclabousse Samsung, les procureurs ont requis 12 ans de réclusion à l’encontre Jay Y. Lee, ancien vice-président mais dirigeant réel du géant sud-coréen. Il est accusé de corruption et de détournement de fonds.

Analyse : Que réserve l’avenir pour Vanden Borre et BCC ?

27/07/2017

Quel sera l’impact du deal entre Ceconomy (MediaMarkt) et Fnac Darty au Benelux ? Des changements radicaux s’annoncent très certainement, suite à ce mouvement de consolidation dans le secteur de l'électronique.

Ceconomy (Media Markt) acquiert un quart de Fnac Darty

26/07/2017

Ceconomy, la nouvelle division de l’ancien Metro Group, dont font partie Media Markt et Saturn, a racheté 24,3% des actions de Fnac Darty. Ces actions étaient aux mains de la famille Pinault.

Un duo à la tête de Fnac Darty

17/07/2017

Le groupe Fnac Darty prépare la succession de l’actuel dirigeant, Alexandre Bompard, qui demain rejoindra Carrrefour pour y exercer sa nouvelle fonction de CEO. Il sera probablement remplacé pour un duo.

Bénéfice record pour Samsung grâce à son nouveau produit phare

07/07/2017

Durant le trimestre écoulé le géant coréen de la technologie Samsung a réalisé des chiffres records, grâce au lancement réussi du Galaxy S8, son nouveau produit phare, et grâce à la demande accrue de puces mémoire.

L’UE veut s’attaquer à l’obsolescence programmée

05/07/2017

Le Parlement européen a adopté une résolution, visant à prolonger la durée de vie de biens de consommation et de software. L’UE entend ainsi lutter contre l’obsolescence programmée.

Back to top