Apple a vendu davantage d’iPhone, mais moins d’iPad et d’iPod

Apple a vendu davantage d’iPhone, mais moins d’iPad et d’iPod

Apple a su surprendre les analystes et les investisseurs : le trimestre dernier les ventes d’iPhone de l’entreprise à la pomme ont dépassé toutes les attentes. De plus le chiffre d’affaires durant cette même période a atteint un niveau record.

Les ventes d’iPhone boostées par la Chine

Au cours du deuxième trimestre de son exercice décalé 2013/2014, Apple a réalisé un chiffre d’affaires de 45,6 milliards de dollars (33 milliards d’euros), contre 43,6 milliards de dollars un an auparavant. Quant au bénéfice net, il  s’élève à 10,2 milliards de dollars (environ 7 ,32 milliards d’euros). Ainsi l’entreprise du CEO Tim Cook crée la surprise auprès des analystes, qui prévoyaient la première baisse du chiffre d’affaires d’Apple depuis onze ans. Ils tablaient sur un chiffre d’affaires de 43,5 milliards de dollars et un bénéfice net de 9,1 milliards de dollars.


Le trimestre dernier, Apple a vendu 43,7 millions d’ iPhone, contre 37,4 millions à la même période un an plus tôt, soit une hausse de 14%.  Ceci représente un chiffre d’affaires de 26 milliards d’euros.


Selon les analystes ces fortes performances prouvent que les accords passés avec le plus grand opérateur de téléphonie mobile au monde, China Mobile, commencent à porter leurs fruits :  le chiffre d’affaires trimestriel chinois est supérieur de 13% à celui réalisé un an auparavant et supérieur de 5% à celui enregistré au dernier trimestre 2013.


En revanche les ventes d’iPad ont chuté de 13% à 16,3 millions d’unités, alors que les ventes d’iPod ont diminué de moitié (-52%) à 2,8 millions d’appareils. Par ailleurs Apple a écoulé 4,1 millions d’ordinateurs MacBook Pro et MacBook Air.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: