Base : cinq candidats à la reprise de l'opérateur gsm

Base : cinq candidats à la reprise de l'opérateur gsm

L'opérateur de télécom néerlandais KPN a reçu plusieurs offres pour le rachat Base, sa filiale belge et troisième opérateur gsm de notre pays. S'appuyant sur des sources anonymes concordantes, l'agence de presse Reuters fait état de cinq candidats : Telenet, De Persgroep et trois fonds d'investissement.

Cinq offres pour Base

La semaine dernière, KPN attendait le dépôt de cinq offres non contraignantes. Sur cette base, l'opérateur télécom néerlandais établira une shortlist de candidats avec lesquels il entamera les négociations. D'après Reuters, ils seraient cinq candidats à la reprise du troisième opérateur de notre pays : outre Telenet, il s'agit de De Persgroep (Het Laatste Nieuws, De Morgen) et de trois fonds d'investissement privés, à savoir Blackstone, Providence et Cinven.


On connaît depuis longtemps l'intérêt de Telenet alors que De Persgroep – déjà actif sur le marché des télécoms avec Jim Mobile, un opérateur ‘virtuel’ qui utilise le réseau de Base – ne s'est déclaré que fin juillet. 


Telenet main dans la main avec Blackstone ?

Le prix de vente de Base s'établirait dans une fourchette de 1,4 à 1,7 milliard d'euros. Telenet n'a jamais caché que pour mener à bien pareille opération il lui faudrait trouver un partenaire disposant de capitaux importants. 


Toujours d'après Reuters, l'entreprise malinoise aurait déjà entamé les discussions avec l'américain Blackstone. Ce dernier a déjà déposé une offre séparée, étant donné que les deux parties ne seraient pas en mesure de sceller leur accord avant la deadline de remise des offres.


Blackstone est l'un des acteurs mondiaux du private-equity parmi les plus importants, détenant notamment des participations dans Hilton, Center Parcs ou Orangina.

Tags: