Base reprend ALLO telecom dans son ensemble

Base reprend ALLO telecom dans son ensemble

D’ici peu ALLO telecom disparaîtra définitivement : à partir du mois de janvier les 45 points de vente de l’enseigne opéreront sous l’étendard Base. Les 132 employés seront repris par Base et maintiendront tous leurs droits.

« Une marque, une enseigne, une expérience client »

Grâce à la reprise des 45 magasins ALLO telecom, Base souhaite renforcer sa présence sur le marché belge : « Pour les consommateurs les choses seront plus claires. A partir de l’année prochaine le consommateur trouvera ce qu’il recherche dans un seul type de magasin. Une marque, une enseigne, une expérience client unique », explique le CEO Jos Donvil.


Cette intégration complète fait suite à la réorganisation annoncée par ALLO telecom au mois d’avril, impliquant la fermeture de 27 de ses points de vente. « Cette reprise est une bonne chose pour les deux parties », estime Donvil. « Ainsi le personnel d’ALLO telecom a de belles perspectives d’avenir et en même temps nous pourrons offrir le service que nos clients attendent de nous dans davantage d’endroits. S’y ajoute également la formule ‘Repair & Go’, qui a valu une solide réputation aux magasins ALLO telecom. »


Selon Base l’intégration générera également « une série de synergies à différents niveaux, ce qui renforcera la rentabilité. » Pour l’instant on ignore encore si la fusion des services administratifs entrainera la suppression d’emplois. « Aujourd’hui nous n’avons pas encore une vision claire à ce sujet », précise la porte-parole Sofie Bockaert.

 

Base « n’est pas à vendre, à moins que … »

La reprise intervient à peine une semaine après que le CEO de KPN, Eelco Blok, ait annoncé que sa filiale belge « n’était pas à vendre, à moins d’en obtenir un bon prix. » Il ajoutait également que le groupe de télécoms « voyait de petits prestataires de services aux consommateurs et aux entreprises comme possibles proies de reprise. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


12 ans de prison requis contre le vice-président de Samsung

07/08/2017

Dans l’affaire de corruption qui éclabousse Samsung, les procureurs ont requis 12 ans de réclusion à l’encontre Jay Y. Lee, ancien vice-président mais dirigeant réel du géant sud-coréen. Il est accusé de corruption et de détournement de fonds.

Analyse : Que réserve l’avenir pour Vanden Borre et BCC ?

27/07/2017

Quel sera l’impact du deal entre Ceconomy (MediaMarkt) et Fnac Darty au Benelux ? Des changements radicaux s’annoncent très certainement, suite à ce mouvement de consolidation dans le secteur de l'électronique.

Ceconomy (Media Markt) acquiert un quart de Fnac Darty

26/07/2017

Ceconomy, la nouvelle division de l’ancien Metro Group, dont font partie Media Markt et Saturn, a racheté 24,3% des actions de Fnac Darty. Ces actions étaient aux mains de la famille Pinault.

Un duo à la tête de Fnac Darty

17/07/2017

Le groupe Fnac Darty prépare la succession de l’actuel dirigeant, Alexandre Bompard, qui demain rejoindra Carrrefour pour y exercer sa nouvelle fonction de CEO. Il sera probablement remplacé pour un duo.

Bénéfice record pour Samsung grâce à son nouveau produit phare

07/07/2017

Durant le trimestre écoulé le géant coréen de la technologie Samsung a réalisé des chiffres records, grâce au lancement réussi du Galaxy S8, son nouveau produit phare, et grâce à la demande accrue de puces mémoire.

L’UE veut s’attaquer à l’obsolescence programmée

05/07/2017

Le Parlement européen a adopté une résolution, visant à prolonger la durée de vie de biens de consommation et de software. L’UE entend ainsi lutter contre l’obsolescence programmée.

Back to top