Belgacom boucle la vente des magasins The Phone House

Belgacom boucle la vente des magasins The Phone House

Après que le Conseil de la concurrence ait approuvé l’année dernière l’acquisition de The Phone House par Belgacom, à condition que ce dernier revende la moitié des magasins de l’enseigne, l’opérateur télécoms s’est immédiatement mis en quête d’un candidat-repreneur. Aujourd’hui c’est chose faite, l’acheteur a été trouvé, mais pour l’instant son identité n’a pas encore été révélée.

Reprise sous condition

Lorsqu’en avril 2011 Belgacom annonçait son intention d’acquérir les magasins multimarques de  The Phone House pour 22 millions d’euros, le Conseil de la concurrence s’y était opposé. Par crainte d’une trop forte dominance de Belgacom dans les magasins (où les concurrents auraient pu être bannis), un avis négatif avait été émis.


Finalement le Conseil de la concurrence a donné son accord pour l’acquisition, mais sous condition : la moitié des 114 magasins devait être revendue  à un autre magasin multimarques ou un plus petit concurrent en téléphonie mobile, comme Voo et Telenet.


Délai d’un an

Un délai d’un an a été accordé à Belgacom pour finaliser la vente des magasins. En cas de non-respect de ce délai, une tierce partie aurait été désignée pour céder les magasins à n’importe quel prix. Cela ne s’est donc pas avéré nécessaire, mais pour l’instant l’identité du mystérieux acheteur n’a pas encore été communiquée, pas même aux syndicats.


Le journal De Tijd estime avoir suffisamment d’informations pour affirmer qu’il s’agirait d’un ex-top manager du groupe. Le nouveau propriétaire projette une conférence de presse d’ici quelques semaines pour annoncer la nouvelle. Les 300 personnes actives dans le groupe peuvent être rassurées : malgré que la chaîne soit déficitaire, la sécurité d’emploi semble garantie.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: