Dépôt de bilan définitif pour Photo Hall

Dépôt de bilan définitif pour Photo Hall

La fin semble inéluctable pour la chaîne de multimédias Photo Hall, car le propriétaire Spector ne voit aucune amélioration possible. Si le tribunal de Bruxelles prononce  la faillite, 230 personnes perdront leur emploi.

Sous l’emprise de la crise et d’internet

La nouvelle n’a pas de quoi surprendre. Photo Hall était en difficultés financières depuis un certain temps déjà : la crise, les ventes décevantes, la chute des prix des produits d’électronique grand public (en partie sous l’impact de l’e-commerce) ; autant de facteurs qui ont mis sous pression le chiffre d’affaires de l’enseigne, qui n’a pu remonter la pente.


En juillet de cette année la chaîne avait eu recours à la loi relative à la continuité des entreprises,  en vue d’obtenir une protection judiciaire contre ses créanciers. Ceci devait permettre à l’enseigne de trouver d’éventuels repreneurs et investisseurs. Malheureusement Photo Hall n’a pu trouver de repreneur global et le propriétaire Spector de son côté ne souhaitait plus injecter du capital dans l’entreprise.


Reprise partielle

Pourtant des solutions partielles ont été trouvées dernièrement. Ainsi la chaîne d’électroménager Krëfel a repris au mois d’octobre dernier les magasins de la division luxembourgeoise de Photo Hall, opérant sous le nom Hifi International. D’autre part, fin novembre une trentaine de magasins belges ont été vendus à différents acquéreurs , ce qui a permis de sauver une soixantaine d’emplois.


Pour les 47 magasins restants n’ayant pas trouvé de repreneur, malheureusement l’histoire s’arrête  là. Le management n’a d’autre option que de déposer le bilan.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: