Darty récolte les fruits d’une réorganisation draconienne | RetailDetail

Darty récolte les fruits d’une réorganisation draconienne

Darty récolte les fruits d’une réorganisation draconienne

Après des années difficiles, le groupe d’électroménager français Darty, également propriétaire des magasins belges Van den Borre et néerlandais BCC, refait surface. Le recentrage sur ses 3 marchés domestiques commence à porter ses fruits.

A nouveau une croissance organique

Durant son exercice décalé (du 1er mai 2013 au 30 avril 2014) Darty a vu son chiffre d’affaires régresser de 6% à 3,58 milliards d’euros. Un recul en grande partie attribuable à la cession de ses activités turques et espagnoles déficitaires, car à périmètre comparable le chiffre d’affaires progresse de 1,7%, et ce sur un marché de l’électronique qui traverse une période difficile.


En France, où les ventes d’électro régressent de 2%, le chiffre d’affaires réalisé dans les 228 points de vente Darty (dont 4 en franchise) progresse de 2,8% à 2,72 milliards d’euros à périmètre comparable. Les 117 magasins en Belgique et aux Pays-Bas subissent une légère baisse de chiffre d’affaires de 1,2% à 686,7 millions d’euros. Dans un marché pourtant en déclin de 3%, Vanden Borre est néanmoins parvenu à gagner en part de marché, alors que BCC perd en part de marché sur un marché très concurrentiel qui régresse de 2%.


Grâce à des économies draconiennes, le bénéfice après impôts s’établit à 9,5 millions d’euros, contre 300.000 euros seulement durant l’exercice précédent : un résultat spectaculaire.


Fin d’une période turbulente

Ainsi Darty semble enfin sortir de sa période turbulente, qui débute lorsqu’en 2003 le groupe britannique Kingfisher décide d’autonomiser l’enseigne d’électroménager française (qu’il avait achetée en 1994) sous le nom Kesa et de l’introduire à la bourse britannique, ainsi que sa filiale britannique Comet. Le management souhaite se développer à l’international et ouvre des magasins en Suisse, en Espagne, en Italie, en Turquie …, mais avec les investissements, les pertes elles aussi s’accumulent.


En 2012 Kesa se voit contraint de vendre Comet. Sous la direction d’un nouveau CEO, Régis Schultz (ex-Kingfisher), le groupe se recentre sur ses trois marchés domestiques historiques la France, la Belgique et les Pays-Bas. Schultz ferme tous les magasins en Italie et en Espagne, trouve un acquéreur pour la filiale turque et cherche à céder rapidement les magasins en Tchéquie et en Slovaquie.


Franchising, cuisines et multicanal

Malgré un contexte de marché difficile, Shutlz envisage l’avenir avec ambition. Ainsi en France il entend augmenter le nombre de magasins en franchise de 4 à 100 ou 150. Parallèlement Schultz souhaite doter davantage de points de vente d’une zone destinée aux cuisines : aujourd’hui ils sont 55 à disposer d’un tel espace, l’objectif est d’en créer 120 supplémentaires. Ceci devrait permettre de doubler le chiffre d’affaires du segment cuisine (dont le chiffre d’affaires actuel s’élève à environ 80 millions d’euros). A noter que les marges dans ce segment sont plus élevées que pour les appareils d’électroménager.


Par ailleurs Darty mise pleinement sur la vente ‘multicanal’. Ainsi le groupe vient de racheter le webshop Mistergooddeal.com, qui selon ses propres dires est le plus grand webshop d’électroménager en France, devant CDiscount (du groupe Casino) et Amazon. De plus tous les magasins seront dotés de points de retrait ‘click & collect’ le plus rapidement possible.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La croissance de Ceconomy provient principalement des ventes en ligne

09/02/2018

Ceconomy, la société mère de Media Markt et Saturn, a enregistré une légère hausse de son chiffre d’affaires au premier trimestre de l’exercice en cours grâce à une hausse des ventes en ligne. Toutefois, comme attendu, le bénéfice a chuté.

Un courtier d’assurance devient le second actionnaire de Fnac-Darty

08/02/2018

Le fonds d’investissement Knight Vinke a cédé sa participation dans Fnac-Darty, le groupe de fusion également propriétaire de la chaîne d’électronique Vanden Borre et du retailer hollandais BCC, au courtier d’assurance SFAM.

Bénéfice record pour Apple malgré des ventes décevantes

02/02/2018

Au cours du premier trimestre de l’exercice fiscal se terminant le 30 décembre 2017, Apple a battu des records de ventes et de bénéfices.  On perçoit néanmoins des signes négatifs car les ventes d’iPhone ont été inférieures aux attentes.

Les puces d’ordinateurs propulsent le bénéfice de Samsung vers un niveau record

31/01/2018

Au quatrième trimestre le géant coréen de la technologie Samsung a réalisé un nouveau bénéfice record, et ce grâce à la division des puces d’ordinateurs, dont les prix restent très élevés.

Un magasin écossais ‘licencie’ le robot Pepper

23/01/2018

Un magasin de la chaîne britannique Margiotta à Edimbourg a décidé après une semaine seulement de mettre fin à un test avec le robot Pepper, en raison de son incompétence.

Ceconomy émet un avertissement sur résultats pour le premier trimestre

22/01/2018

Ceconomy, la société mère des chaînes d’électronique Media Markt et Saturn, a émis un message d’avertissement concernant une baisse des résultats au premier trimestre de l’exercice en cours.

Back to top