Dyson accuse Siemens et Bosch de fausser les tests sur leurs aspirateurs | RetailDetail

Dyson accuse Siemens et Bosch de fausser les tests sur leurs aspirateurs

Dyson accuse Siemens et Bosch de fausser les tests sur leurs aspirateurs

La marque d’aspirateurs britannique Dyson intente un procès contre Siemens en Belgique et en Allemagne et contre Bosch aux Pays-Bas : selon Dyson, ces fabricants faussent les résultats des tests de consommation énergétique de leurs aspirateurs.

« La consommation est bien plus élevée »

Selon Dyson, la consommation des aspirateurs affichant le label énergétique AAAA est bien plus élevée que ne prétendent les deux fabricants allemands. « Les consommateurs croient acheter un aspirateur consommant 750 Watts, alors qu’en réalité il consomme peut-être 1600 Watts », indiquent les Britanniques dans le journal De Tijd.


Pour étayer cette affirmation, Dyson présente les résultats de tests effectués par un laboratoire indépendant, qui démontre que les aspirateurs de Bosch et Siemens sont équipés d’un logiciel qui fait monter le wattage lors de l’utilisation. Un système qui rappelle indéniablement le scandale chez Volkswagen.

 

Bosch également impliqué dans le scandale VW

« Comme pour le scandale de VW, certains grands acteurs de l’industrie développent leurs appareils pour qu’ils passent les tests et non pas pour offrir au consommateur la meilleure technologie qui soit », déplore Dyson. De plus Bosch est également le fournisseur du logiciel qu’utilisait Volkswagen pour ses voitures.


Selon Dyson, le problème se situe au niveau de la manière dont sont effectués les tests : « Tout comme pour les tests sur les moteurs diesel des voitures, les directives européennes stipulent que les aspirateurs doivent être testés dans un laboratoire, sans reproduire les circonstances réelles d’une habitation, ce qui donne des résultats trompeurs. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La croissance de Ceconomy provient principalement des ventes en ligne

09/02/2018

Ceconomy, la société mère de Media Markt et Saturn, a enregistré une légère hausse de son chiffre d’affaires au premier trimestre de l’exercice en cours grâce à une hausse des ventes en ligne. Toutefois, comme attendu, le bénéfice a chuté.

Un courtier d’assurance devient le second actionnaire de Fnac-Darty

08/02/2018

Le fonds d’investissement Knight Vinke a cédé sa participation dans Fnac-Darty, le groupe de fusion également propriétaire de la chaîne d’électronique Vanden Borre et du retailer hollandais BCC, au courtier d’assurance SFAM.

Bénéfice record pour Apple malgré des ventes décevantes

02/02/2018

Au cours du premier trimestre de l’exercice fiscal se terminant le 30 décembre 2017, Apple a battu des records de ventes et de bénéfices.  On perçoit néanmoins des signes négatifs car les ventes d’iPhone ont été inférieures aux attentes.

Les puces d’ordinateurs propulsent le bénéfice de Samsung vers un niveau record

31/01/2018

Au quatrième trimestre le géant coréen de la technologie Samsung a réalisé un nouveau bénéfice record, et ce grâce à la division des puces d’ordinateurs, dont les prix restent très élevés.

Un magasin écossais ‘licencie’ le robot Pepper

23/01/2018

Un magasin de la chaîne britannique Margiotta à Edimbourg a décidé après une semaine seulement de mettre fin à un test avec le robot Pepper, en raison de son incompétence.

Ceconomy émet un avertissement sur résultats pour le premier trimestre

22/01/2018

Ceconomy, la société mère des chaînes d’électronique Media Markt et Saturn, a émis un message d’avertissement concernant une baisse des résultats au premier trimestre de l’exercice en cours.

Back to top