Electrolux tire profit des taux de change favorables | RetailDetail

Electrolux tire profit des taux de change favorables

Electrolux tire profit des taux de change favorables

Electrolux a réalisé un excellent dernier trimestre 2014. Grâce notamment aux taux de change favorables, le chiffre d’affaires a progressé de 8,7% par rapport à l’année précédente. Pour 2015 l’entreprise prévoit une croissance du marché de 3 à 5% aux Etats-Unis, et de 1 à 2% en Europe.

Le taux de change propulse le chiffre d’affaires

Durant le quatrième trimestre 2014, Electrolux, le fabricant suédois d’électroménager – qui commercialise les marques Electrolux, AEG et Frigidaire – a enregistré un chiffre d’affaires de 31,4 milliards de couronnes suédoises (3,4 milliards d’euros). Il s'agit d'une hausse de 8,7% par rapport à la même période en 2013 : 2% provient d'une croissance organique, 0,2 % émane d’entreprises nouvellement acquises, mais la majeure partie de la progression est attribuable aux gains de change.


Grâce au solide quatrième trimestre, le chiffre d’affaires annuel se chiffre en 112,143 milliards de couronnes suédoises (12,1 milliards d’euros), ce qui représente une hausse de 2,7% par rapport à 2013.

 

Cette augmentation des ventes a immédiatement provoqué un effet levier : le groupe avait déjà transféré 70% de sa production vers des pays à bas salaires. En cas de chiffre d’affaires en hausse, cela résulte en un double profit.


Au quatrième trimestre, le bénéfice opérationnel a atteint les 1,472 milliards de couronnes suédoises (160 millions d’euros), soit une hausse de 20% par rapport à la même période en 2013. Sur l'ensemble de l’année 2014, le bénéfice opérationnel s’élève à 4,78 milliards de couronnes suédoises, 18% au-dessus du niveau de l’année 2013. Ainsi, la marge opérationnelle est passée de 3,7% en 2013 à 4,3% en 2014. Au dernier trimestre, elle a même atteint 4,7%.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Samsung s’inquiète de sa propre croissance

06/07/2018

Le géant technologique Samsung  est mécontent de ses résultats. La société sud-coréenne s’attend à une faible croissance au cours du second trimestre de cette année : la vente de smartphones est décevante.

Matthias De Clercq quitte Coolblue pour rejoindre Nexxworks

06/07/2018

 Matthias De Clercq, manager de Coolblue Belgique, quitte l’entreprise pour rejoindre la société de consultance Nexxworks, où il occupera la fonction de directeur commercial à partir du 17 juillet.

Ceconomy cède sa division russe

21/06/2018

Ceconomy, maison-mère de MediaMarkt, n’est jamais parvenu à percer sur le marché russe. Dès lors le groupe cède ses activités russes à la chaîne d’électronique locale M.video, dans laquelle il prend une participation.

Coolblue réalise un CA de 311 millions d'euros en Belgique

15/06/2018

L’année dernière, le retailer en électronique néerlandais Coolblue a réalisé un CA belge record de 311 millions d’euros. La société annonce l’ouverture de nouveaux dépôts locaux permettant le déploiement d’appareils électroménagers en Wallonie.

Le PDG de LVMH Bernard Arnault injecte des millions dans BackMarket

14/06/2018

La start-up française BackMarket, qui se positionne comme place de marché spécialisée dans les smartphones, tablettes et laptops reconditionnés, vient de lever 41 millions d’euros pour assurer sa croissance.

Coolblue ferme des centaines de webshops

11/06/2018

Le groupe webshop Coolblue va mettre fin à ses centaines de webshops séparés (pensez à smartphonestore.nl ou pdashop.be). Tout sera centralisé sur la page Coolblue, ce qui permettra une extension plus rapide vers d’autres langues et d’autres pays.