Electrolux tire profit des taux de change favorables

Electrolux tire profit des taux de change favorables

Electrolux a réalisé un excellent dernier trimestre 2014. Grâce notamment aux taux de change favorables, le chiffre d’affaires a progressé de 8,7% par rapport à l’année précédente. Pour 2015 l’entreprise prévoit une croissance du marché de 3 à 5% aux Etats-Unis, et de 1 à 2% en Europe.

Le taux de change propulse le chiffre d’affaires

Durant le quatrième trimestre 2014, Electrolux, le fabricant suédois d’électroménager – qui commercialise les marques Electrolux, AEG et Frigidaire – a enregistré un chiffre d’affaires de 31,4 milliards de couronnes suédoises (3,4 milliards d’euros). Il s'agit d'une hausse de 8,7% par rapport à la même période en 2013 : 2% provient d'une croissance organique, 0,2 % émane d’entreprises nouvellement acquises, mais la majeure partie de la progression est attribuable aux gains de change.


Grâce au solide quatrième trimestre, le chiffre d’affaires annuel se chiffre en 112,143 milliards de couronnes suédoises (12,1 milliards d’euros), ce qui représente une hausse de 2,7% par rapport à 2013.

 

Cette augmentation des ventes a immédiatement provoqué un effet levier : le groupe avait déjà transféré 70% de sa production vers des pays à bas salaires. En cas de chiffre d’affaires en hausse, cela résulte en un double profit.


Au quatrième trimestre, le bénéfice opérationnel a atteint les 1,472 milliards de couronnes suédoises (160 millions d’euros), soit une hausse de 20% par rapport à la même période en 2013. Sur l'ensemble de l’année 2014, le bénéfice opérationnel s’élève à 4,78 milliards de couronnes suédoises, 18% au-dessus du niveau de l’année 2013. Ainsi, la marge opérationnelle est passée de 3,7% en 2013 à 4,3% en 2014. Au dernier trimestre, elle a même atteint 4,7%.

Tags: