Electroménager : fin de la joint-venture entre Siemens et Bosch | RetailDetail

Electroménager : fin de la joint-venture entre Siemens et Bosch

Electroménager : fin de la joint-venture entre Siemens et Bosch

Depuis 1967 Bosch et Siemens s’étaient associés sous forme de joint-venture pour la production d’électroménager. A présent leurs chemins se séparent : Bosch rachète les parts de Siemens pour un montant de 3 milliard d’euros.

« L’internet des objets »

Le groupe allemand Bosch devient donc propriétaire à 100% du producteur d’électroménager BSH ((Bosch und Siemens Hausgeräte), dont il détenait déjà la moitié des parts. Bosch a mis 3 milliards d’euros sur table pour le rachat des  50% de parts de Siemens dans la joint-venture, que les deux entreprises avait fondée il y a 47 ans. En plus de ces 3 milliards, BSH versera 250 millions d’euros à Bosch et à Siemens.


Bosch, l’un des plus grands équipementiers automobiles au monde, souhaite être moins dépendant du marché automobile stagnant et se concentrer davantage sur « l’internet des choses », qui permet techniquement à des objets physiques – dans ce cas des appareils ménagers, comme des machines à lessiver ou des frigos – de communiquer avec le réseau internet (photo). De son côté Siemens se focalisera sur le marché énergétique, notamment les turbines et compresseurs à gaz.


Bosch sera toujours autorisé à commercialiser des produits sous la marque Siemens. Avec 41 usines en Europe, en Asie et en Amérique et un réseau de filiales de vente et de service, BSH est le numéro 3 mondial des fabricants d’électroménager. La transaction devrait être bouclée au cours du premier semestre 2015.


Cette acquisition est la deuxième grande reprise de produits blancs en à peine un mois : début septembre General Electric cédait sa division produits blancs à Electrolux. Ainsi la consolidation du marché de l’électroménager se poursuit.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Samsung s’inquiète de sa propre croissance

06/07/2018

Le géant technologique Samsung  est mécontent de ses résultats. La société sud-coréenne s’attend à une faible croissance au cours du second trimestre de cette année : la vente de smartphones est décevante.

Matthias De Clercq quitte Coolblue pour rejoindre Nexxworks

06/07/2018

 Matthias De Clercq, manager de Coolblue Belgique, quitte l’entreprise pour rejoindre la société de consultance Nexxworks, où il occupera la fonction de directeur commercial à partir du 17 juillet.

Ceconomy cède sa division russe

21/06/2018

Ceconomy, maison-mère de MediaMarkt, n’est jamais parvenu à percer sur le marché russe. Dès lors le groupe cède ses activités russes à la chaîne d’électronique locale M.video, dans laquelle il prend une participation.

Coolblue réalise un CA de 311 millions d'euros en Belgique

15/06/2018

L’année dernière, le retailer en électronique néerlandais Coolblue a réalisé un CA belge record de 311 millions d’euros. La société annonce l’ouverture de nouveaux dépôts locaux permettant le déploiement d’appareils électroménagers en Wallonie.

Le PDG de LVMH Bernard Arnault injecte des millions dans BackMarket

14/06/2018

La start-up française BackMarket, qui se positionne comme place de marché spécialisée dans les smartphones, tablettes et laptops reconditionnés, vient de lever 41 millions d’euros pour assurer sa croissance.

Coolblue ferme des centaines de webshops

11/06/2018

Le groupe webshop Coolblue va mettre fin à ses centaines de webshops séparés (pensez à smartphonestore.nl ou pdashop.be). Tout sera centralisé sur la page Coolblue, ce qui permettra une extension plus rapide vers d’autres langues et d’autres pays.