Fnac : l’inquiétude augmente

Fnac : l’inquiétude augmente

La branche belge de la chaîne française de livres, de multimédias et d’électronique grand public Fnac n’est pas encore sortie de l’auberge :  le chiffre d’affaires continue à  baisser. Le bénéfice que réalise actuellement l’entreprise est attribuable uniquement aux économies de coûts. Aussi les syndicats réclament une concertation avec la direction.

« Les mesures à prendre se font attendre »

Alors qu’en 2011 la branche belge de la Fnac enregistrait encore un chiffre d’affaires de 197,3 millions d’euros, en 2012 celui-ci  chutait  à 193,4 millions d’euros. De plus durant les premiers mois de 2013 on ne constate aucun signe de redressement.


« Nous nous faisons du souci », explique Piet Van De Walle du syndicat chrétien LBC dans un entretien avec le journal De Tijd. Les projets d’amélioration du webshop, d’ouverture de plus petits magasins et d’élargissement de l’offre, n’ont pas encore abouti, déplore le syndicaliste.


Pourtant sur son marché intérieur, la Fnac a fait l’objet de nombreux changements : on y a misé davantage sur le canal online, ouvert de plus petits magasins et élargi l’offre avec notamment des blocs Lego, des jeux éducatifs et des appareils Nespresso. Grâce à ces mesures notamment, les Français ont pu limiter le recul de chiffre d’affaires à 1,8% en 2012.


Crainte de nouvelles restructurations

Ces derniers mois la Fnac Belgique doit son salut uniquement à  la suppression de certains coûts, notamment en sous-traitant sa logistique ou encore en  déménageant son siège central. Aussi  les syndicats craignent une nouvelle réorganisation.


En 2011 la division belge de la Fnac a réalisé un bénéfice net de  413.000 euros. Les années précédentes la perte reportée s’élevait à  9 ,366 millions d’euros. La chaîne s’est vue confrontée à l’arrivée des retailers online de livres et d’électronique grand public.


Sur l’ensemble du chiffre d’affaires, l’électronique grand public représente 55% des ventes, les produits éditoriaux 43% et les services 2%.  99% des ventes sont réalisées dans les 9 filiales de l’entreprise et  1%  via internet. Selon l’enseigne,  l’année dernière 4 millions de personnes auraient  effectué un achat à la Fnac.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Fnac Vanden Borre lance la construction d’un centre de distribution commun

17/01/2018

Le groupe Fnac Vanden Borre annonce le lancement de la construction d’un nouveau centre de distribution commun à Willebroek. Il s’agit d'une nouvelle étape dans l’intégration des deux enseignes, qui depuis la fusion entre Darty et Fnac font partie du même groupe.

Samsung vise un bénéfice record au 4ème trimestre

09/01/2018

Dans un rapport trimestriel provisoire le géant coréen Samsung  a laissé entendre qu’il prévoyait un bénéfice record pour le 4ème trimestre de 2017. Néanmoins l’entreprise de technologie n’est pas parvenue à répondre aux attentes des analystes.

Décès du co-fondateur de MediaMarkt

28/12/2017

Erich Kellerhals, co-fondateur allemand de la chaîne d’électronique MediaMarkt, est décédé le jour de Noël à l'âge de 78 ans. En 1979 il a jeté les bases de ce qui allait devenir l’une des plus grandes chaînes d’électronique au monde. 

L’online, force motrice de la maison-mère de Media Markt

19/12/2017

Durant l’exercice comptable 2016/2017 CECONOMY, la nouvelle maison-mère de Media Markt et Saturn, a vu son chiffre d’affaires progresser de 1,3%, dopé par les ventes en ligne.

Telenet ouvre un flagshipstore au Meir à Anvers

15/12/2017

Hier, l’entreprise de télécommunications Telenet a ouvert un flagshipstore au Meir à Anvers selon un concept de magasin entièrement nouveau.  Telenet le nomme un magasin d’expérience où les clients peuvent faire leurs courses et bien davantage.

Carrefour et Fnac Darty envisagent une alliance d’achat

01/12/2017

Le groupe de supermarchés Carrefour et l’enseigne d’électronique Fnac Darty envisagent une alliance en vue de mutualiser leurs achats de produits électroniques et électroménagers. En unissant leurs forces ils pourront faire pression sur les prix.

Back to top