Free Record Shop au bord de l’abîme ?

Free Record Shop au bord de l’abîme ?

La chaîne de divertissement Free Record Shop est dans de sales draps. Hier l’entreprise a reçu la visite des inspecteurs du fisc néerlandais concernant une importante dette fiscale. Free Record Shop  pour sa part prétend qu’il s’agirait d’un montant relativement restreint et affirme mettre tout en œuvre,  afin de remettre la chaîne sur les rails.

Pas de faillite

Herman Hovestad, nommé directeur afin de sortir l’entreprise du rouge, déclarait au journal Nederlandse Algemeen Dagblad être convaincu de pouvoir trouver rapidement une solution avec le service fiscal. Free Record Shop traverse une période difficile suite à la forte concurrence online : depuis la montée des webshops, l’enseigne a vu chuter son chiffre d’affaires.


C’est pourquoi l’entreprise s’est vu contrainte à une restructuration et à réduire le nombre de magasins à 280 points de vente  (Free Record Shop et Game Mania)  en Belgique et aux Pays-Bas.


Hans Breukhoven,  qui a fondé Free Record Shop en 1971 et en a fait un réel empire, ne souhaite pas pour l’instant réagir à la crise de son entreprise. Il est pourtant venu tout spécialement de Londres, où il réside, pour négocier une solution avec le fisc néerlandais. Aux dires de l’entreprise, il n’est pas question de faillite.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: