Free Record Shop Belgique demande la faillite

Free Record Shop Belgique demande la faillite

La chaîne de divertissement Free Record Shop a introduit auprès du tribunal de commerce d’Anvers une demande de faillite pour ses 68 magasins belges. C’est ce que vient d’annoncer le fonds d’investissement néerlandais Procures, qui en juillet dernier s’était chargé de la relance des magasins.

Les Pays-Bas et le Luxembourg  non concernés par la faillite

« Free Record Shop vient d’informer ses collaborateurs, le Conseil d’entreprise, les syndicats et ses fournisseurs de la demande de faillite pour la branche belge », indique le communiqué de presse.


« Suite à la faible confiance du consommateur et à l’incapacité de l’industrie du divertissement à aider Free Record Shop sous forme de conditions de livraison adaptées, l’approvisionnement des magasins n’a pu se faire correctement et la branche belge notamment s’est retrouvée en graves difficultés. » Pourtant vendredi dernier Procures démentait la rumeur d’une faillite imminente.


Dans notre pays Free Record Shop compte 68 points de vente et 230 collaborateurs. Les magasins Free Record Shop aux Pays-Bas et au Luxembourg ne sont pas concernés par cette demande de faillite. L’actuel propriétaire espère encore pouvoir relancer l’enseigne.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: