Free Record Shop trouve un investisseur britannique et perd son CEO

Free Record Shop trouve un investisseur britannique et perd son CEO

L’enseigne de divertissement Free Record Shop va  probablement  s’associer à un investisseur britannique, en vue de garantir l’approvisionnement  des magasins. Par ailleurs on apprend que Roland van Geest, CEO de la chaîne, démissionne.

Un départ volontaire

Un porte-parole du propriétaire Procures a confirmé à Retailnews qu’il s’agissait d’un départ volontaire de la part du CEO Roland van Geest. Toutefois on ignore encore si celui-ci quittera l’entreprise avec effet immédiat.


A présent les propriétaires souhaitent nommer un membre de la direction belge comme nouveau CEO, vu l’importance de cette branche belge pour la chaîne. Actuellement Free Record Shop dispose encore de 68 magasins en Belgique, alors qu’aux Pays-Bas il ne lui en reste que 49.


Faible chiffre d’affaires par manque de stock

Bonnes nouvelles par contre côté investisseurs :  selon le journal Financieel Dagblad, Procures serait en négociation avec Hilco, une société d’investissement britannique,  qui devrait contribuer à garantir un stock suffisant aux magasins. Depuis la faillite et la relance au mois de juillet, la chaîne a connu de sérieux problèmes d’approvisionnement.


Avant la faillite les 120 magasins du Benelux réalisaient un chiffre d’affaires hebdomadaire d’environ deux millions d’euros, alors qu’aujourd’hui ce montant a été réduit de moitié à un million d’euros environ, et ce principalement en raison de l’offre restreinte. Paul Dumas, copropriétaire de Free Record Shop, espère, grâce à la collaboration avec Hilco, augmenter le chiffre de vente à 3,1 millions d’euros. « A ce moment-là nous atteindrons à nouveau le seuil de rentabilité », affirme-t-il dans le journal Financieel Dagblad.


Expérience dans le secteur du divertissement

Pour l’instant les deux parties sont en pourparlers. Il se pourrait que Hilco prenne une participation majoritaire dans la branche belge de la chaîne, car celle-ci enregistre les pertes les plus importantes. Il n’est pas exclu pour autant que la société d’investissement  prenne également une participation dans la branche néerlandaise.


Hilco a déjà une certaine expérience dans le secteur du divertissement : cette année l’investisseur est parvenu à sauver l’enseigne anglaise HMV : « HMV est une chaîne du même type que Free Record Shop, mais beaucoup plus grande », précise Dumas.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: