Free Record Shop voit son bénéfice réduit de moitié

Free Record Shop voit son bénéfice réduit de moitié

La chaîne de magasins de divertissement Free Record Shop a vu son bénéfice réduit de près de la moitié durant l’année comptable écoulée. Avec un chiffre d’affaires brut de 289 millions d’euros, la chaîne a réalisé un bénéfice de 1,4 million d’euros.

Rétrécissement du marché du divertissement

Un an auparavant  la chaîne du célèbre entrepreneur Hans Breukhoven affichait encore un bénéfice de 2,2 millions d’euros. Le chiffre d’affaires de 289 millions d’euros représente une baisse de 4,5%. Les activités belges ont obtenu de meilleurs résultats que celles des Pays-Bas.


L’entreprise attribue ces résultats décevants au rétrécissement du marché du divertissement au niveau de l’image et du son et à l’évolution de ce marché du contenu physique au digital.


Des restructurations onéreuses

Malgré tout Free Record Shop se montre satisfait de la vente des games. La chaîne envisage de vendre davantage de produits complémentaires et d’intégrer des articles lifestyle et des cadeaux. Les résultats de ces nouvelles initiatives devraient être perceptibles durant la nouvelle année fiscale.


Le chiffre d’affaires et la rentabilité sont  influencés entre autres par la centralisation à Breda des départements opérationnels pour tout  le Benelux, d’où la fermeture du bureau à Aartselaar près d’Anvers. D’autre part certains magasins ont été convertis en sociétés sœurs et d’autres magasins moins rentables ont été fermés ou cédés à d’autres parties.


L’année fiscale de Free Record Shop se clôturant le 30 septembre, les ventes de Noël et de fin d’année ne sont pas incluses dans ces chiffres.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Tags: